Le no-médicament, ma philosophie slow et responsable

Le no médicament : ma philosophie slow et responsable!

J’étais plutôt une boulimique du médoc avant! Un ptit bobo et je cherchais un remède allopathique! Et puis peu à peu, j’ai ouvert les yeux sur notre société de consommation! Et ça en fait bien parti! La consommation de médicament est bien révélatrice de la société dans laquelle nous vivons. Consommer toujours plus et voir le bénéfice à court terme!

****


Pourquoi je ne prends plus de médicaments?

 Ils polluent notre planète – durant le processus de fabrication/ après l’ingestion (ils terminent dans les eaux usées)/ quand la date de péremption est dépassée, la moitié part à la poubelle

⇒ Ils t’abîment la santé immédiatement ou à terme  cf effets indésirables et secondaires. Avec toutes les affaires qu’on entend, ça te fait pas réfléchir toi? Rien que le paracétamol par exemple, que l’on banalise et qui s’apparente « à prendre un bonbon« , ce n’est pas un médicament à prendre à la légère! La marge thérapeutique qui correspond à la différence entre la dose thérapeutique et la dose toxique est faible

« le paracétamol est toxique pour le foie, point barre » dit Sylvie Hampikian dans ce podcast (que je te conseillela pharmaco-toxicologie, radio médecine douce.

 Ils masquent un symptôme soit la cause d’un dysfonctionnement – Cela ne te permet pas de te responsabiliser vis à vis de ton corps. C’est une solution de facilité! Tu manges mal, fais des excès en tout genre et après tu prends un médicament. Tu dois assumer les conséquences de tes actes et tu verras si tu as envi d’y revenir

⇒Ils sont testés sur les animaux (je ne rentre pas ici dans un débat vegan/pas vegan) Parce qu’on ne se responsabilise pas la plupart du temps, on bouffe du médicament dont la création a engendré de la souffrance animale

⇒ Ils sont le fruit de l’industrie pharmaceutique… un des plus grand lobby jamais connu! Je sais pas toi, mais moi, j’aime pas trop les lobbys. J’aime la franchise, l’honnêteté, la générosité, l’altruisme, l’humanisme, c’est pas trop tout ce qui définit le lobby, quoi!

Quand on a un symptôme, c’est que le corps veut nous dire quelque chose

Quelles sont les solutions pour se sentir bien et être en santé?

Avoir une bonne hygiène de vie

Être à l’écoute de son corps/de son esprit

Se responsabiliser

Ma pratique

 

• Adopter un bon sommeil – régulier, suffisant, dans une chambre slow & minimaliste et sans télévision

• Arrêter le poison dans mon assiette (pesticides, sucre raffiné etc…)

Pour savoir pourquoi et comment manger des aliments exclusivement biologiques, c’est ici.

• Arrêter le gluten – Pour des raisons médicales (pour ma part), mais je suis convaincue qu’il devient un poison pour tous aujourd’hui du fait de ses infinies transformations et de son omniprésence dans tout ce que tu manges. L’amoureux et mini-moi en consomment toujours mais en faible quantité et dans des formes anciennes (peu transformées)

• Réduire ma consommation d’alcool (1 à 2 verres par mois)

• Réduire ma consommation de produits animaux

Sur le même sujet, Manger plus végétarien: un acte citoyen et santé au quotidien

• Arrêter les produits industriels

• Consommer beaucoup de légumes et notamment de jus de légumes

• Manger des fruits

• Intégrer l’activité physique dans ma vie – Nous avons fait le choix de ne plus avoir de voiture. Marche à pieds et vélo sont notre quotidien.

         * Marche à pied quotidiennement

         * Vélo quotidiennement (sauf l’hiver, je vis au Québec quand même!)

         * Yoga quotidiennement en semaine (j’essaie)

• Méditer quotidiennement

• Ralentirslow down, pour tout et n’importe quoi, pendant la préparation du matin avec mini-moi/ pendant que j’étends le linge, pendant que je fais mon épicerie

• Jeûner (jeûne sec) – je termine de manger à 19h la veille et je remange à 12h le lendemain – 17h de jeûne ( au minimum 1  fois/semaine)

• Arrêter les produits chimiques chez moi – Je tourne au vinaigre blanc, bicarbonate de soude et savon de Marseille! Pas de quoi te rendre malade!

Pour en savoir plus sur mes produits ménagers, c’est ici.

• Arrêter les produits chimiques sur moi (cosmétiques/parfums/vêtements neufs avec utilisation de produits chimiques dans processus de fabrication etc…)

Pour en savoir plus sur la slow cosmétique, c’est ici et sur la slow fashion, c’est ici.

• Arrêter le stress est l’un de mes plus gros chantier! Et c’est aussi l’une des principales causes du dysfonctionnement de notre organisme. Pour cette raison, tous les moyens sont bons: sport – méditation – bon sommeil – no sugar – slowlife…

Cette liste est un idéal

Exemples concrets,

  • Arrêt de la pilule contraceptive pour un stérilet en cuivre

→ Victoire 1 – J’ai dis NON aux produits chimiques dans mon corps (et dans les eaux usées). J’ai pris Diane 35 pendant 15 ans! Puis, une pilule un peu plus safe (si on peut dire) après la naissance de mini-moi mais rapidement je n’ai plus supporté l’idée d’ingérer cette m… Je te renvoie aux différents scandales sur les pilules contraceptives.

Pour en savoir plus sur le stérilet au cuivre, c’est ici

→ Victoire 2 – Avec le stérilet en cuivre, retour à des règles naturelles, donc retour des douleurs aux ventres, au dos et des maux de tête. Mais figure-toi que depuis mon changement radical d’hygiène de vie, tout est rentré dans l’ordre! Enfin tout, on s’entend… Certains symptômes prémenstruels sont puissance 1000 dans mon cas (Maladie d’Hashimoto oblige) donc j’en reste pas moins fatiguée, hypersensible, sur les nerfs… Mais exit les symptômes de douleurs physiques tels que maux de tête, de dos et de ventre. Pourquoi? À cause de la pilule, je n’avais plus de symptômes donc je ne pouvais pas me responsabiliser. Avec son arrêt, les symptômes re-apparaissent. J’ai consciente, donc je cherche la cause (non-écoute d’un besoin physiologique de repos/ excès en tout genre) et je trouve des solutions. Entre autres, le jeûne est une très bonne option.

Tu vas peut être penser que je te tiens un discours de charlatan?! Mais, c’est mathématique… La nature est bien faite et si tu respectes ton corps et ton esprit, le chemin sera paisible.

  • Arrêt de mon traitement contre l’hypertension

J’ai arrêté avec l’avis et le suivi de mon médecinmon traitement contre l’hypertension. Depuis 2011, j’étais sous traitement. Héritage familiale mais surtout des choses à régler, un job difficile psychologiquement, une grosse prise de poids et une hygiène de vie médiocre! Bien entendu, j’ai pris un bon médicament pour réguler tout ça! La reprise en main de ma vie, ma responsabilisation m’ont permis de stopper mon traitement

  • Pas de prise de médicaments pour la maladie Hashimoto

On la surveille de près cette petite maladie qui s’est incidemment installée chez moi. Depuis le début, j’ai une volonté celle de ne pas prendre de traitement! Alors, on fait avec les symptômes (et je dis « on » car l’amoureux et mini-moi font aussi avec les symptômes et d’ailleurs je les remercie ♥). Mon hygiène de vie m’aide à me régénérer. Les analyses sont bien correctes et les symptômes s’atténuent considérablement. Je revis… La période prémenstruelle reste une période sensible mais entre nous, chez qui ne l’est-elle pas!

  • Pas de prise de médicament quand j’ai mal à la tête

Je prends cette exemple car j’étais addict au Doliprane (Tylenol)! Avec ma nouvelle hygiène de vie, il m’arrive rarement d’avoir des maux de tête. Quand il s’installe, je réfléchis à la cause possible: trop chaud – fatigue – stress – « cuite » à l’alcool ou alimentaire (sucre ou autres…)? Je me responsabilise de cette manière et prends les mesures nécessaires. Par exemple, si j’ai trop chaud, j’enlève une couche. Si j’ai pris une cuite la veille (entre nous, ce serait plutôt une cuite de sucre raffiné), bah j’assume! Et je mets mon corps au repos avec un jeûne sec par exemple.

Pour soulager un peu la douleur, je prends un verre d’eau et/ou j’applique sur mes tempes, en massage, une goutte d’huile essentielle de lavande diluée dans une goutte d’huile végétale.

  • Arrêt des anxiolytiques pour prendre l’avion

J’aime pas vraiment prendre l’avion… Alors avant, je prenais des anxiolytiques pour m’aider à surmonter cette épreuve. J’ai voulu changer les choses alors j’ai consulté un sophrologue avant de partir pour le Canada. On a entrepris un travail avec la méditation de pleine conscience entre autres = arrêt des anxiolytiques

  • Arrêt de mon traitement contre les allergies pollen/acariens/animaux

Traitement quotidien depuis plus de l’âge de 20 ans! Depuis l’été 2016, j’ai décidé de l’arrêter. Ça n’a pas toujours été simple. Mais crois-moi depuis que j’utilise régulièrement un pot Néti pour mon hygiène nasale, tout va pour le mieux! Quand mes yeux s’amusent à me gratter, je les rince en les trempant dans de l’eau filtrée contenu dans mes mains et en faisant des mouvements circulaires


Depuis que j’ai adopté un mode de vie sain et responsable dans le respect de mon corps et de mon esprit, beaucoup de choses ont changé,

Plus de léthargie dans le canapé le soir devant la TV  il fût un temps où après le combo parfait petite boulimie de sucre (glace-gâteau-bonbon) + télévision, je faisais une overdose de sucre qui débouchait sur une bonne léthargie. Quand j’y repense (je vois le chemin parcouru), je suis à la fois fière et soulagée

Je me sens plus forte aujourd’hui, épanouie et vivante

Plus de difficulté à me leveravant, je n’arrivais pas à me lever le matin (quelque chose que je trainais depuis des années mais qui s’est accentué avec Hashimoto). Quand je suis arrivée au Canada, j’ai lu le livre de Hal Elrod « Miracle Morning«  comme pour prendre le contre-pied. Si la volonté était là, je n’y arrivais pas, je me battais, je luttais pour me lever le matin… Mon hygiène de vie s’améliorant au fil du temps, il m’est devenu de plus en plus facile de me lever sans effort. Aujourd’hui, réveil presque systématique et naturellement à 6h30.

La vie appartient à ceux qui se lève tôt, dit-on et j’en suis convaincue!

Plus de crises d’angoisses –  la fille au 1000 problèmes! Je suis ce qu’on appelle une hypersensible! Alors oui, je suis à fleur de peau, je prends tout pour moi et bien évidemment je porte la misère du monde sur mon dos… Puis, Hashimoto en a rajouté une couche, avec ses symptômes de dépression, sautes d’humeurs… 2015 et 2016 ont été riches en crises d’angoisses. Je me suis tournée vers la sophrologie, la naturopathie, l’ostéopathie, le yoga Iyengar, la méditation de pleine conscience (je te recommande vivement « Méditer jour après jour: 25 leçons pour vivre en pleine conscience » de Christophe André et son CD qui te guident pour l’apprentissage de la pleine conscience)

Plus d’insomnies – Mes clefs = bonne hygiène de vie, méditation,  vaporisation d’huile essentielle de lavande vraie/camomille romaine dans ma chambre avant de dormir

Bref, la mise en place de rituels sécurisant et apaisant

Et les médecines douces, j’en pense quoi?

L’ayurveda, la naturopathie, la sophrologie, l’acuponcture, l’ostéopathie (entre autres) sont de véritables mines d’informations. J’ai appris (et j’apprends toujours) énormément sur moi-même, sur le fonctionnement de mon corps. Et j’ai appris aussi (et j’apprends toujours) à vivre sans béquilles en me faisant confiance et en faisant confiance à mon corps.

En pratique, je me fais accompagner par des tisanes, quelques huiles essentielles de lavande vraie, et périodiquement par des suppléments naturels. 

L’antibiotique a été crée pour que les contemporains se remettent plus vite au travail, il ne faut pas l’oublier. Le corps si on lui laisse la possibilité, le temps et qu’on l’accompagne naturellement notamment par l’alimentation se régénèrera seul.

Issu du podcast « La pharmaco-toxicologie« , Radio médecine douce


**

Pour résumé le problème du médicament (selon moi), c’est qu’avec tu masques les conséquences d’une action/inaction néfaste = Tu n’en cherches pas les causes, ne te responsabilises pas et ne fais donc pas le nécessaire pour changer la tendance et régénérer ton corps.

Je ne suis pas une experte! Je me renseigne, j’applique à ma vie et te livre mon mode de vie. Si ça peut d’aider à y voir plus clair et à trouver tes propres solutions, super!

Que penses-tu de cette philosophie de vie? 

↓↓↓↓

Pour en savoir plus sur le sujet,

Pour ne pas manquer les prochains articlesabonne-toi via courrielC’est tout en bas…

Et partage cet article sur les réseaux sociaux pour diffuser une information positive/bienveillante et aider les autres à trouver cet article!

Epingle cet article sur Pinterest ! 

Mon armoire à pharmacie: le no médicament, ma philosophie slow et responsable

Rendez-vous sur Hellocoton !

N’oublie pas!

↓↓

31 commentaires sur “Le no-médicament, ma philosophie slow et responsable

  1. Quel super article!! Je ne peux qu’être d’accord avec toi, une bonne hygiène de vie, physique, mentale, émotionnelle, et plus besoin (ou si peu) de médocs!! Pour les maux de tête, l’HE de menthe poivrée est quasi miraculeuse…Que de bon sens, de bienveillance et de simplicité. Merci pour ce beau message ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Enaelle! Pour une future naturo, j’imagine que tu me suis 😊 L’HE de menthe poivrée, j’en ai beaucoup entendu parler. En fait mon pb avec les HE, c’est que j’ai peur de les utiliser avec mon fils dans la même maison. Est ce que c’est excessif de penser que le simple fait de me faire un bisou alors que j’ai de l’HE sur le visage, c’est dangereux pour lui? Merci pour ton très jolie commentaire Ena ❤️

      J'aime

Laisse un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s