Mon armoire à pharmacie: le no médicament, ma philosophie slow et responsable

Mon armoire à pharmacie
Mon armoire à pharmacie

J’étais plutôt une boulimique du médoc avant! Un ptit bobo et je cherchais un remède allopathique! Et puis peu à peu, j’ai ouvert les yeux sur notre société de consommation! Car ça en fait bien parti! La consommation de médicament est bien révélatrice de la société dans laquelle nous vivons. Alors, je me suis renseignée sur la question.

J’ai compris que les clefs pour ne pas consommer de médicaments étaient d’être en bonne santé et pour cela:

d’avoir une bonne hygiène de vie

et

d’être à l’écoute de mon corps/de mon esprit

****


C’est quoi ton problème avec les médicaments?

  • Ils polluent notre planète: durant le processus de fabrication/ après l’ingestion (ils terminent dans les eaux usées)/ quand la date de péremption est dépassée, la moitié part à la poubelle.
  • Ils t’abîment la santé immédiatement ou à terme: cf effets indésirables et secondaires. Avec toutes les affaires qu’on entend, ça te fait pas réfléchir toi? Et puis, regarde rien que le paracétamol par exemple, que l’on banalise et qui s’apparente « à prendre un bonbon », c’est pas un médicament à prendre à la légère. La marge thérapeutique qui correspond à la différence entre la dose thérapeutique et la dose toxique est faible. « le paracétamol est toxique pour le foie, point barre » nous dit Sylvie Hampikian (podcast la pharmaco-toxicologie, radio médecine douce).
  • Ils masquent toujours la cause d’un dysfonctionnement. Cela ne te permet pas de te responsabiliser vis à vis de ton corps. C’est une solution de facilité. Tu manges mal, fais des excès en tout genre et après tu prends un médoc. Assume les conséquences de tes actes et tu verras si tu as envi d’y revenir 🙂
  • Ils sont testés sur les animaux (je rentre pas ici dans un débat vegan ou pas vegan) je veux simplement dire que parce qu’on ne se responsabilise pas la plupart du temps, on bouffe du médoc dont la création a engendré de la souffrance animale.
  • Ils sont le fruit de l’industrie pharmaceutique… un des plus grand lobby jamais connu! Je sais pas toi mais moi j’aime pas trop les lobbys. J’aime la franchise, l’honnêteté, la générosité, l’altruisme, l’humanisme, c’est pas trop tout ce qui définit le lobby quoi!

Quand on a un symptôme, c’est que le corps veut nous dire quelque chose.

Tes solutions? Somme toute assez primaires 😉

En pratique:

  • Adopter un bon sommeil
  • Arrêter le poison dans mon assiette (pesticides, sucre raffiné etc…)
  • Arrêter le gluten: pour des raisons médicales certes, mais je suis convaincue qu’il devient un poison aujourd’hui du fait de ses infinies transformations et aussi de son omniprésence dans tout ce que tu manges. L’amoureux et mini-moi en consomment toujours mais en faible quantité.
  • Réduire ma consommation d’alcool (1 à 2 verres par mois)
  • Réduire les laitages (fromage au lait cru bio et de qualité: 1 à 2 fois par mois)
  • Arrêter de manger de la chair animale: les raisons sont multiples comme pour tous les autres points de cette liste (environnementales/santé/éthiques)
  • Arrêter les produits industriels
  • Consommer beaucoup de légumes et notamment de jus de légumes
  • Manger des fruits
  • Intégrer l’activité physique dans ma vie. Nous avons décidé de ne plus avoir de voiture car nous vivons dans une grande ville et que nous pouvons facilement nous en passer. Je souligne le fait que c’est un choix de vie car tous les habitants de grande ville ne font pas le choix de s’en passer. De ce fait, marche à pieds et vélo sont notre quotidien.

         * Marche à pied: en moyenne 30 kms de marche par semaine

         * Vélo

         * Yoga: 10 min chaque matin et chaque soir

  • Méditer: méditation de pleine conscience (2 fois/5 min par jour)
  • Ralentir: slow down, pour tout et n’importe quoi, pendant la préparation du matin avec mini-moi/ pendant que j’étends le linge, pendant que je me rends quelque part
  • Jeûner (jeûne sec): je termine de manger à 19h la veille et je remange à 12h le lendemain – 17h de jeûne (1  fois/semaine)
  • Arrêter les produits chimiques chez moi: je tourne au vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon de Marseille
  • Arrêter les produits chimiques sur moi (cosmétiques/parfum/vêtements neufs avec utilisation de produits chimiques dans processus de fabrication etc…)

Arrêter le stress est l’un de mes plus gros chantier! Et c’est aussi l’une des principales causes du dysfonctionnement de notre organisme. Pour cette raison, tous les moyens sont bons 🙂 sport/méditation/nosugar/slowlife…

Cette liste est un idéal. À toutes règles, il y a des exceptions. Par exemple, je ne suis pas coupée de toute vie sociale et pour cette raison, repas en famille ou chez les amis, je mange ce qu’on me donne! Je suis invitée déjà 🙂 Par ailleurs, concernant le yoga et la méditation, c’est une routine qui tend à évoluer. Je commence avec de petits objectifs pour acquérir une véritable habitude puis j’augmenterai si nécessaire. Enfin, en pratique aussi, je me fais accompagner 🙂 par des tisanes et de l’huile essentielle de lavande vraie.

Tu veux un peu de concret?

  • Arrêt de la pilule: j’ai opté pour un stérilet en cuivre depuis 2 ans!

– VICTOIRE 1: J’ai dis NON aux produits chimiques dans mon corps (et dans les eaux usées). J’ai pris Diane 35 pendant 15 ans! Puis une pilule un peu plus safe (si on peut dire) après la naissance de mini-moi mais rapidement je n’ai plus supporté l’idée d’ingérer cette m… Je te renvoie aux différents scandales sur les pilules contraceptives.

– VICTOIRE 2: Avec le stérilet, retour à des règles naturelles, donc retour des douleurs aux ventres, au dos et des maux de tête. Et puis, depuis mon changement radical d’hygiène de vie, tout est rentré dans l’ordre. Enfin tout, on s’entend. Certains symptômes prémenstruels sont puissance 1000 dans mon cas (Hashimoto oblige) donc j’en reste pas moins fatiguée, hypersensible, sur les nerfs… mais je limite la casse et supprime notamment les symptômes de douleurs physiques tels que maux de tête, de dos et de ventre. -> Tu me suis, à cause de la pilule, je n’avais plus de symptômes donc je ne pouvais pas me responsabiliser. Avec son arrêt, les symptômes re-apparaissent. J’en suis consciente et je cherche des solutions (entre autres, le jeûne est une très bonne option).

Tu vas peut être penser que je te tiens un discours de charlatan?! Mais c’est mathématique… Fin, j’me comprends! La nature est bien faite. Si tu respectes ton corps et ton esprit, le chemin sera paisible.

  • Arrêt de mon traitement contre l’hypertension:

Depuis 4 mois maintenant, j’ai arrêté avec l’avis et le suivi de mon médecin, mon traitement contre l’hypertension. Depuis 2011, j’étais sous traitement. Hypertension dans la famille donc un terrain. Mais surtout un job difficile psychologiquement, une grosse prise de poids et une hygiène de vie médiocre! Voila, un médicament pour réguler tout ça! Depuis 1 an maintenant, j’ai perdu 15 kg et je me suis aussi apaisée (travail sur mon stress/ma philosophie de la vie). Bref, mon hygiène de vie, la reprise en main de ma vie, ma responsabilisation, m’ont permis de stopper mon traitement 🙂 VICTOIRE

  • Pas de prise de médicaments pour Hashimoto:

On la surveille de près cette petite maladie qui s’est incidemment installée chez moi mais qui ne perd rien pour attendre. Mais depuis le début, j’ai une volonté: celle ne pas avoir de traitement! Alors, on fait avec les symptômes (et je dis « on » car l’amoureux et mini-moi font aussi avec les symptômes et d’ailleurs je les remercie <3) L’un comme l’autre voient à quel point cela évolue positivement. Mon hygiène de vie m’aide à me régénérer. Les analyses sont ben correctes et les symptômes s’atténuent tellement. Je commence à revivre. La période prémenstruelle reste une période sensible mais entre nous, chez qui ne l’est-elle pas!

  • Pas de prise de médicament quand j’ai mal à la tête:

Je prends cette exemple car j’étais addicte au Doliprane! A vrai dire, j’étais une adepte du mal de tête et des migraines (pas des migraines de fou mais migraine quand même). À noter que c’est extrêmement rare que cela m’arrive aujourd’hui grâce à ma nouvelle hygiène de vie. Quand il s’installe, je commence par boire un verre d’eau. Et puis en général rapidement je réfléchis à la cause possible. Trop chaud/ fatigue/ stress/ « cuite » 🙂 à l’alcool ou alimentaire? Je me responsabilise de cette manière et prends les mesures nécessaires. Par exemple, si j’ai trop chaud, j’enlève une couche. Si j’ai pris une cuite la veille (entre nous, ce serait plutôt une cuite de sucre raffiné), bah j’assume 🙂 Au pire, pour me soulager un peu, j’applique sur mes tempes, en massage, une goutte d’huile essentielle de lavande diluée dans une goutte d’huile végétale.

  • Arrêt des anxiolytiques pour prendre l’avion:

J’avais une peur bleue de l’avion et je suis bien obligée de le prendre. Alors, je prenais des anxiolytiques pour m’aider à surmonter cette épreuve. J’ai voulu changer les choses alors j’ai consulter un sophrologue avant de partir pour le Canada. On a entrepris un travail avec la méditation de pleine conscience entre autres: arrêt des anxiolytiques VICTOIRE

  • Arrêt de mon traitement contre les allergies pollen/acariens/animaux:

Traitement quotidien depuis plus de 10 ans! Depuis 1 an, j’ai décidé de l’arrêter. Ça n’a pas toujours été simple. Mais crois-moi depuis que j’utilise un pot Néti quotidiennement (ou presque) pour mon hygiène nasale, tout va pour le mieux 🙂

Depuis que j'ai adopté un mode de vie sain et responsable dans le respect de mon corps et de mon esprit, beaucoup de choses ont changées:

- plus de léthargie dans le canapé le soir devant la TV: je me rappelle encore, il y a deux ans. En général, après le combo parfait petite boulimie de sucre (glace-gâteau-bonbon)/TV, je faisais une overdose de sucre qui débouchait sur une bonne léthargie. Quand je repense à ça, je vois le chemin que j'ai parcouru, je suis à la fois, fière et soulagée. Je me sens plus forte aujourd'hui, en vie, épanouie et vivante.

- plus de difficulté à me lever: je n'arrivais pas à me lever le matin (quelque chose que je trainais depuis des années mais qui s'est accentué avec Hashimoto). Exit! Et c'est drôle car à notre arrivée ici, j'ai lu le livre de Hal Elrod "Miracle Morning" comme pour prendre le contre-pied. Si la volonté était là, je n'arrivais pas, je me battais, je luttais pour me lever le matin. Mon hygiène de vie s'améliorant au fil du temps, il m'est de plus en plus facile d'obtenir de vrais résultats sans effort. Aujourd'hui, réveil presque systématique à 6h30 naturellement sans réveil. Ça me change la vie. La vie appartient à ceux qui se lève tôt, dit-on et j'en suis convaincue!

- plus de crises d'angoisses: la fille au 1000 problèmes! ;) Je suis ce qu'on appelle une hypersensible! Alors oui, je suis à fleur de peau, je prends tout pour moi et bien évidemment je porte la misère du monde sur mon dos, bla bla bla... Puis, Hashimoto en a rajouté une couche, avec ses symptômes de dépression, sautes d'humeurs... Ces deux dernières années ont été riches en crises d'angoisses. Pfff quelle période... je me suis tournée vers la sophrologie et la naturopathie, quelques séances avant mon départ pour le Canada et je suis partie avec les clefs qu'il me fallait! 1/Un exercice à effectuer lorsque la crise pointe le bout de son nez 2/Une huile essentielle que je ne trouve pas au Québec donc pour le moment comme je m'en sors beaucoup mieux qu'avant, je fais avec l'huile essentielle de lavande vraie. 3/Rajoute à ça, la méditation de pleine conscience qui m'accompagne chaque jour et qui m'est d'un grand secours pour m'accompagner dans les moments plus difficiles (d'ailleurs, je te recommande vivement "Méditer jour après jour: 25 leçons pour vivre en pleine conscience" de Christophe André et son CD qui te guident pour l'apprentissage de la pleine conscience) 4/Sans parler du yoga Iyengar que je pratique quotidennement.

- plus d'insomnies: j'en ai souffert et c'est l'enfer. Mes clefs encore une fois: bonne hygiène de vie/méditation guidée avec Christophe André/ Vaporisation d'huile essentielle de lavande vraie dans ma chambre avant de dormir. Bref, mise en place de rituels, sécurisant et apaisant.

Et les médecines douces, j’en pense quoi?

Je parle de celles je connais, mais il en existe bien d’autres hein! La naturopathie, la sophrologie, l’acuponcture sont pour moi de véritables mines d’informations. J’ai appris énormément sur moi-même, sur le fonctionnement de mon corps. J’ai appris à vivre sans béquilles en me faisant confiance et en faisant confiance à mon corps. J’en ai usé à un moment de ma vie et aujourd’hui, je fais sans. J’aimerai trouver une naturopathe sur place pour mini-moi et moi-même (et l’amoureux reste le bienvenu) pour les impondérables. Par ailleurs, je suis de plus en plus attirée par l’Ayurvéda. Il se peut donc que je consulte un praticien pour mettre un pied dedans.

Je terminerai là-dessus:

L’antibiotique a été crée pour que les contemporains se remettent plus vite au travail il ne faut pas l’oublier. Le corps si on lui laisse la possibilité, le temps et qu’on l’accompagne naturellement notamment par l’alimentation se régénèrera seul. Podcast « La pharmaco-toxicologie », radio médecine douce

****

Pour résumé le problème du médicament, selon moi, c’est que tu masques les conséquences d’une action/inaction néfaste, donc tu n’en cherches pas les causes, tu ne te responsabilises pas et donc tu ne fais pas le nécessaire pour changer la tendance et régénérer ton corps.

Je ne suis pas une experte! Je me renseigne, j’applique à ma vie et te livre mon mode de vie. Si ça peut d’aider à y voir plus clair et à trouver tes propres solutions, super!

Références:

Pour aller plus loin:

Tu as une question ou une observation ou simplement l’envie d’échanger, n’hésite pas ça me fera plaisir! 😉

Cet article t’a été utile ? 

Epingle-le sur Pinterest ! 

Mon armoire à pharmacie: le no médicament, ma philosophie slow et responsable

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 réflexions au sujet de « Mon armoire à pharmacie: le no médicament, ma philosophie slow et responsable »

  1. Enaelle

    Quel super article!! Je ne peux qu’être d’accord avec toi, une bonne hygiène de vie, physique, mentale, émotionnelle, et plus besoin (ou si peu) de médocs!! Pour les maux de tête, l’HE de menthe poivrée est quasi miraculeuse…Que de bon sens, de bienveillance et de simplicité. Merci pour ce beau message ❤

    Aimé par 1 personne

    1. slowandcute

      Merci Enaelle! Pour une future naturo, j’imagine que tu me suis 😊 L’HE de menthe poivrée, j’en ai beaucoup entendu parler. En fait mon pb avec les HE, c’est que j’ai peur de les utiliser avec mon fils dans la même maison. Est ce que c’est excessif de penser que le simple fait de me faire un bisou alors que j’ai de l’HE sur le visage, c’est dangereux pour lui? Merci pour ton très jolie commentaire Ena ❤️

      J'aime

  2. Ping : Bon matin Lundi #2 – slow&cute

  3. Neko

    J’ai découvert ton blog par hasard en vagabondant sur le net et l’article est vraiment intéressant !

    Pour ma part, le seul médicament que j’ai toujours avec moi est mon aérosol lorsque je fais de grosses, grosses crises d’asthme qui font que je ne sais plus du tout récupérer mon souffle par moi-même. J’ai d’ailleurs apprit il y a quelque mois que j’étais également touchée par une hyperréactivité bronchique – résultat je peux tousser pendant des mois sans m’arrêter – et d’après le médecin je suis un cas… Juste parce que les médicaments contre la toux ne fonctionnent pas… Quand ça démarre, j’essaie d’aider ma gorge avec du miel (il y a un apiculteur dans mon village) et en buvant de l’eau, mais parfois ça reste bien rude ^^ »

    Pour le reste, lorsque les maux de tête arrivent je sais que c’est – dans 90% des cas – parce que je suis restée trop longtemps devant des écrans. Alors je coupe et monte dans ma chambre qui est très calme même si les parents ne comprennent pas pourquoi je ne prend pas un dafalguan ou un paracétamol… Niveau maux de ventre, je supporte encore assez facilement et si ça fait trop mal je tente d’attendre que ça passe, je n’avais pas trouvé de méthodes TwT

    Ce n’est pas toujours simple, mais j’essaie de ne pas prendre de médicaments. Je n’ai jamais aimé ça et je ne comprends pas comment on peut en prendre tous les jours presque toute la journée (Mon père le fait… Et souvent juste pour un petit bobo…), mais je sais que s’en passer totalement cela ne se fait pas en un claquement de doigts. Après tout, il y a des habitudes qui se sont créées ^^

    Je parcourrai un peu plus ton blog dès demain ! 😀 Passe une belle soirée !

    J'aime

    1. slowandcute

      Salut! Navrée de te répondre si tard, je ne sais pas par quel miracle ton commentaire s’est retrouvé dans les indésirables! Il en est sorti! 🙂 Merci pour ton commentaire et pour ton témoignage. C’est certain que les habitudes ne sont pas simple à changer pour tout le monde. Déjà, avoir du recul sur nous-même est un grand pas. Puis, prendre le temps de faire les choses. Chercher les causes de nos maux sont pour moi essentiel! Et la solution. J’espère que tu trouveras les causes à ton asthme et à ta toux. As-tu déjà regardé la signification de ces maux? (en tapant asthme et signification sur un moteur de recherche) Bonne soirée et à bientôt!

      Aimé par 1 personne

      1. Neko

        Coucou ! Pas de soucis, cela arrive. Parfois les commentaires se perdent en route pour une obscure raison. (J’ai souvent le cas également sur mon blog, ce faisant je vais souvent vérifier ce qui fini dans les indésirables)

        C’est sûr que ce n’est pas simple. Petit pas par petit pas cela se fait. Je n’ai pas encore regardé, je le ferai probablement ce week-end. Je finirai bien par trouver, je ne perds pas espoir ! ^^

        Belle soirée à toi aussi !

        Aimé par 1 personne

  4. cannelleside

    Je suis pas loin de l’heure du couché donc je m’en vais, je laisse un commentaire pour te dire que je suis ravie d’avoir trouvée ton blog, ton article est très inspirant et tes billets m’ont l’air d’aller tout pile à lien avec le virage à 360° que j’ai pris dans ma vie 🙂 !

    Aimé par 1 personne

  5. Caro Bleue Violette

    J’essaie de me soigner le plus naturellement possible (par exemple, quand j’ai un rhume, c’est citron et huiles essentielles de tea tree et menthe poivrée), d’autant plus que depuis 2015 j’ai eu plusieurs de fortes réactions à des médicaments tout à fait banals et auxquels il est quasiment impossible de faire une réaction selon mon médecin (qui dit que je suis un cas ^^) et mes pharmaciens.

    Je suis sujette à de fortes migraines, mais comme elles sont d’origine psychosomatique, aucun médicament n’y a jamais rien fait : je me contente donc désormais de me masser le front avec de l’HE de menthe poivrée – parfois ça fonctionne, parfois pas, mais de toute façon les médocs n’y font rien, donc autant arrêter d’en prendre. J’ai également des règles très douloureuses le premier jour (et j’ai de la chance, ce n’est que le premier jour) : j’avais l’habitude de prendre des anti-inflammatoires, vu que c’étaient les seuls médocs qui me soulageaient. Puis un jour j’ai lu que l’HE de lavande vraie calmait bien les spasmes : j’ai testé et je confirme, ça fonctionne ! Bye-bye les anti-inflammatoires 🙂

    En ce qui concerne les anxiolytiques, c’est plus compliqué. Je souffre d’un trouble anxieux généralisé depuis l’enfance, qui s’est doublé ces dernières années d’un syndrome anxio-dépressif (et oui, j’ai testé/je teste plein de méthodes alternatives, mais elles ne sont que partiellement efficaces pour l’instant). Je refuse de prendre des antidépresseurs (d’autant que la seule fois où j’ai cédé, il y a deux ans, j’ai fait une énorme réaction – mais les anxiolytiques je ne peux pas totalement m’en passer selon l’intensité de mes crises d’angoisse je n’ai pas trop le choix, surtout si je me trouve à l’extérieur. A noter toutefois que parfois même eux ne parviennent pas à endiguer la crise. Cela dit, je n’en prends plus au quotidien depuis des années et j’arrive à gérer les 3/4 de mes crises sans. J’ai parfaitement conscience que les anxiolytiques sont une béquille pour moi (j’en ai toujours sur moi quand je sors et si je les oublie et que je m’en rends compte, ça peut me déclencher une crise d’angoisse rien parce que je panique à l’idée d’avoir une crise de panique et de ne pas avoir mes médicaments avec moi – c’est bête je sais mais je n’y peux rien ^^). Mais j’en prends depuis que j’ai 16 ans, et comme je le disais, j’en ai pris quotidiennement jusqu’à mes 25 ans, donc envisager de totalement m’en passer un jour me terrifie.

    Je suis également insomniaque depuis l’enfance et depuis le milieu de ma vingtaine, c’est devenu un vrai problème par moments (c’est par phases : j’en traverse justement une où si je dors trois heures par nuit c’est une bonne nuit ^^), donc j’ai commencé à prendre des somnifères : j’ai dû tester tous ceux qui sont sur le marché. Résultat : à force mon corps a développé une résistance et le dernier somnifère que j’ai testé, alias le somnifère le plus puissant que l’on trouve légalement en France, n’a pas du tout fonctionné ! Mon médecin ne me croyait pas quand je lui ai dit qu’il ne me faisait aucun effet 🙂 Et oui, là encore, j’ai testé/teste plein de méthodes alternatives, comme la méditation que je pratique déjà le matin – mais justement, c’est ce qui m’aide à me réveiller dans de bonnes conditions le matin, ça ne m’endort pas du tout, la méditation moi, ça me relaxe certes… mais ça m’énergise aussi 🙂 Cela dit, cette dernière expérience malheureuse m’a convaincue de complètement laisser tomber les somnifères et de prendre mon mal en patience lors de mes périodes d’insomnie intense – elles finissent toujours par passer de toute façon.

    Sinon pour la contraception, le problème est réglé : je suis interdite de contraception hormonale – ce qui n’est pas plus mal parce que si j’en avais utilisée une, je l’aurais de toute façon arrêtée depuis quelques années, lorsque j’ai découvert à quel point c’était mauvais. Quant au stérilet non hormonal, j’y suis opposée parce que je fais partie des gens qui pensent pas qu’il n’est pas bon de garder quelque chose en permanence dans son vagin (d’ailleurs le cuivre est assez controversé il me semble) : je n’ai jamais porté de tampon pour cela, et j’ai renoncé à tester la cup menstruelle pour la même raison (ce n’est pas un jugement hein, chacune fait selon ses convictions).
    Après, c’est un sujet délicat parce que bien sûr renoncer à toute contraception hormonale implique de bien gérer sa contraception alternative et je pense qu’il faut être adulte pour cela – il serait complètement irresponsable de dire à une ado de ne pas prendre la pilule.

    Bref, j’arrête là mon pavé-racontage de vie 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. slowandcute

      Très intéressant de lire ton témoignage comme d’habitude 🙂 As-tu lu le livre « ces gens qui ont peur d’avoir peur » de Aaron? Je suis en train de le terminer. Il concerne les personnes hypersensibles et m’a aidée à comprendre plein de choses! Il y a un test au début du livre pour voir si tu es une hypersensible mais du peu que je connais de toi, ça m’en a tout l’air 🙂 Alors, peut être une petite clef! Tiens moi au courant!

      J'aime

    2. slowandcute

      Sujette également à l’anxiété… Une huile essentielle qui m’a beaucoup réussie c’est la Maniguette fine. Ça peut paraitre rien mais cela m’a beaucoup aidée. Sans compter, l’acuponcture, la sophrologie, les massages, les thérapie… Bref, la totale quoi 🙂

      J'aime

  6. thewildbeauty

    Roh! la chance que ton papi te laisse des commentaires sur ton blog dis donc^^ je trouve ça tellement adorable 😀
    Merci beaucoup de partager ton expérience sur la manière de prendre en charge sa santé, c’est vraiment top! Je suis aussi dans la même vibe et ça fait quelques années que j’évite autant que possible de prendre des médicaments! Il n’y a que lorsque le dentiste m’a arrachée trois dents d’un coup qu’il a vraiment fallu que j’en prenne car la douleur était vraiment trop intense, mais sinon, dès que j’ai un problème, je tape « remède naturel blablabla » sur google pour trouver une façon respectueuse de traiter l’éventuel symptôme qui apparaît! Et sinon, évidemment, le Reiki m’a permise de faire cesser des crises d’urticaire intense qui s’était développées il y a deux ans! Mon médecin voulait que je prenne des anti-histaminiques et me disait que je ferais de l’urticaire toute ma vie. Heureusement pour moi, je n’ai pas eu à passer par là! Bravo à toi pour toutes ces initiatives pour faire face à tes soucis de santé 🙂
    Passe une belle soirée Marie!
    PS : je n’ai pas encore essayé la pomme, car je n’ai tellement pas l’habitude que je n’y pense pas le matin^^ il va falloir que je me le note pour te donner mon impression^^

    Aimé par 1 personne

    1. slowandcute

      😊 J’ai un papi In, Hein! Il a aussi un blog, tu vois donc il est de la partie! Ça n’en reste pas moins génial de lire ses commentaires 💜 Sinon, je vois encore une fois qu’on est complètement sur la même longueur d’onde!! Pour les dents, je te comprends. D’ailleurs, j’ai pris un médoc (anti-douleur) aussi après une opération dentaire qui m’a mise dans un état (j’avais l’impression que j’allais mourir) que ça m’a complètement guérie!! (2ème degré) Pour la pomme, je te conseille d’essayer le soir, comme ça si ça te plait pas, tu vas pas me maudire toute ta journée de boulot 🙂 (rire bien entendu!) Belle soirée Héloïse!

      Aimé par 1 personne

  7. yasmine D.

    Je te rejoins sur tout ce qui est yoga, prise de conscience. Après chaque personne et corps est différent. J’aimerais pouvoir me passer de pilule, mais si je l’arrête crise de migraine à mourir. Les allergies j’essaie de prendre le moins possible de médicaments mais étant allergiques au pollen et aux animaux, c’est compliqué. Alors les périodes où le pollen est moins fort je me dirige vers l’homéopathie. Il faut savoir comprendre ses douleurs pour pouvoir adapter son rythme de vie. Article intéressant tout de même, d’accord ou pas. ☺️

    Aimé par 1 personne

    1. slowandcute

      Merci! 🙂 Effectivement comme je le dis dans l’article, je décris « ma » manière de faire et chacun doit trouver « ses » propres solutions.Cet article c’est aussi et je l’espère une opportunité pour chaque lecteur de prendre conscience des fonctionnements que l’on prend et des habitudes qu’on se crée. Finalement, je veux que chacun puisse avoir la possibilité d’avoir un regard critique sur ce qu’il fait, qu’il remette en cause ses habitudes (pas toujours bonnes). Concernant les allergies, as-tu essayé le pot néti? car je suis aussi allergique aux animaux et aux acariens (d’ailleurs, j’ai oublié de le mentionner alors merci :)) en plus du pollen et vraiment c’est spectaculaire depuis que j’utilise le pot néti 🙂 Bonne soirée!

      Aimé par 1 personne

  8. Parenthèse Citron

    Un article plein de bon sens et très intéressant ! Si j’ai passé un bon cap il y a deux ans vis-à-vis de la médecine, j’ai repris quelques mauvaises habitudes récemment suite à un regain de maux de tête ou de grands coups de fatigue. Du coup ton article me donne envie de réaméliorer ces aspects-là et de réfléchir encore davantage, merci ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. slowandcute

      Ça me fait sincèrement plaisir que ça te rebooste 🙂 la fatigue c’est vraiment difficile à gérer. C’est ta priorité numéro 1! Après, tu retrouveras la force de tout!

      J'aime

  9. Jean Pierre Desvigne

    Bravo Marie,
    En voilà un blog intelligent qui prend forme !!!
    Tout çà c’est plein de bon sens, tu m’épates … une forme de résistance salutaire et bienvenue à cette société d’hyper-consommation.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s