Bon matin Lundi #14

Bon matin Lundi

Bon matin Lundi… Les faits marquants, vus et lus de ces dernières semaines! Un retour en France, de la vision de la vie et du travail, la monétisation du blog et mon bilan de 2 ans sans voiture…

****


En bref,

Nous sommes rentrés nous installer en France.

Un changement = une adaptation pour tout le monde.

Un peu tôt pour un bilan…

Le choc culturel existe dans ce sens aussi après 2 années à Montréal, qui à mon sens dispose d’une culture à part entière.

Retrouver la famille s’avère être un moment heureux. Et la naissance de Minie-moi en terre connue et entourée semble plus que raisonnable.

Ai-je besoin de préciser que mon coeur est tiraillé et que Montréal est, et restera dans mon coeur…?

En tout cas, avec Mini-moi nous ne sommes pas en reste et profitons pleinement des parcs et de la pleine de nature à la française!

Un retour sur expérience à venir…

∇∇∇


Je travaille, oui mais je ne suis pas rémunérée. Je crée du contenu gratuit sur Internet et pas que. Je confectionne des choses dont j’ai besoin, répare, réutilise…

Parfois, je me sens en dehors de la société parce que je ne suis pas rémunérée, parce que je ne gagne pas ma vie…

Et puis, je me rappelle que réussir sa vie, c’est la vivre en conscience et en être satisfaite. Chacun fait bien ce qu’il veut. Mon but à moi, c’est de vivre, heureuse, en conscience le moment présent avec les gens que j’aime et faire des choses que j’aime.

Pourquoi je te dis ça?

Un après-midi de mai, je fabriquais une boite à photos et j’y ai pris beaucoup de plaisir! Très contente du résultat, zéro déchet, minimaliste (j’ai utilisé une boite que j’avais, des chutes de tissus…). Quand je l’ai eu terminée, je me suis dit que j’avais passé une heure à la confectionner. Je n’avais pas gagné d’argent pendant cette heure-là car je n’étais pas à mon « boulot ». Mais j’avais fabriqué une boite que je n’allais pas devoir acheter aussi jolie soit elle dans un magasin + conforter cette société de consommation, laquelle se gargarise de voir à quel point on se consacre à sa promotion (et j’étais fière de moi, de ce que j’avais accompli…).

Travailler pour acheter… bah, ça me tente plus! Alors, c’est une manière d’assumer le fait de ne pas ou peu gagner d’argent. Ce n’est pas être en dehors de la société, c’est essayer de vivre autrement.

∇∇∇


Une bonne transition pour te parler de la monétisation du blog! Dire le contraire de ce que j’ai dit précédemment? je ne crois pas…

Je suis convaincue que l’équilibre est de rigueur pour tout dans la vie, alors recevoir lorsqu’on donne semble le plus sain des schémas.

Et parce que tout travail mérite salaire et aussi que j’ai des frais fixes comme tout un chacun, je me suis lancée!

J’ai pris la décision de monétiser mon blog.

Comment?

 1. Tipeee

C’est une plate-forme de financement participatif basée sur la philosophie du «Tip» (le pourboire), destinée à soutenir les créateurs de contenus gratuit sur internet (videastes, blogueurs…).

Note que je suis une tipeuse! J’aime encourager les créateurs de contenu qui m’inspire, me porte! J’aime utiliser cette plate-forme dont j’aime beaucoup la philosophie et le fonctionnement simple.

Pour en savoir plus sur la monétisation de mon blog, je te renvoie vers la page SOUTENIR LE BLOG.

2. L’affiliation 

Dans certains de mes articles, il existe des liens affiliés qui renvoient vers la page d’un produit. Lorsque tu cliques sur ce lien et achète le produit, je reçois une commission de la part du site qui commercialise le produit et toi cela ne te coûte rien, hein!

À ce jour, je dispose d’un contrat d’affiliation avec la boutique slow-cosmétique.com.

∇∇∇


Tu le sais maintenant, on vient de revenir vivre en France. Notre retour induit le rachat d’une auto. Alors, on pourrait faire sans, oui. Mais clairement, cela ne serait pas slow du tout dans notre configuration de vie. L’occasion pour moi de te faire un retour sur mon expérience de deux ans sans voiture!

Habiter dans une métropole où on a tout bonnement accès à tout à pied, en vélo, en transport ou en voiture communautaire, c’est la manière la plus simple de lâcher sa voiture! On était chanceux certes d’avoir toutes les conditions pour pouvoir le faire mais ce fut aussi et surtout un CHOIX car la plupart des Montréalais disposent d’une auto.

Les plus d’une vie sans voiture

  • On n’entretient pas le jeu de la pollution (aussi parce qu’on consomme au maximum local)
  • On fait des économies (achat/entretien/réparation de voiture)
  • On fait du sport! (marche à pied, vélo, skate, trotinette sont devenus notre quotidien durant nos deux années d’expatriation).

Faire sans voiture, ça prend un temps d’adaptation comme tout changement (abandonner la grande flexibilité et le confort relatif qu’apporte le fait de posséder sa propre voiture).

Les voitures communautaires, cette solution si précieuse!

  • pour un besoin ponctuel
  • pour partir en vacances

Hybride ou électrique/ peu puissante, nous favorisions les plus écolo!

Utiliser une voiture électrique au Québec, lorsqu’on sait que l’électricité provient majoritairement des barrages hydro-électriques, quel bonheur… Si, si, j’en suis rendue là!

Avant d’emménager à Montréal, nous avions deux voitures. Cependant, un semblant de prise de conscience semblait apparaître… L’année précédant notre départ pour Montréal, l’Amoureux se rendait au travail en vélo (2h aller/retour). À notre retour, nous avons décidé d’avoir une voiture pour deux. Certain que cela demandera une organisation, ou plutôt une adaptation.

∇∇∇


****

J’ai vu,

Le compte Instagram Consommation.Rebelle : un compte plein de bon sens avec une astuce au quotidien pour changer ses habitudes en matière de consommation!

Consommation.Rebelle

Vidéo Youtube de la chaine Médiapart : Usul. Qui prétend faire du rap sans prendre position ?

Un bel hommage au rap. Si je sais que tout n’est ni tout noir, ni tout blanc, je commençais à désespérer d’entendre des rappeurs français qui promeuvent le libéralisme, l’argent sale, le machisme, la haine des uns envers les autres… Et cette belle vidéo nous rappelle tout simplement ce qu’est le rap, ce qu’il porte le plus souvent de positif, et que comme la plupart des arts finalement, n’est commercialisé que ce qui apporte de valeur ajoutée à la société de consommation. Alors comme pour tout, pour trouver de l’authentique, il faut chercher un peu plus loin!

Vidéo de la chaine Youtube Thinkerview : François Ruffin, sans filtre : Journaliste VS Politique ?

Près de deux heures d’interview  « pas comme les autres par l’équipe de Thinkerview » de François Ruffin, député à l’Assemblée Nationale Française. Un tas de sujets y sont abordés (actu internationale, actu nationale, démocratie…). On peut l’écouter en mode podcast. François Ruffin est une source d’inspiration pour moi!

Vidéo Youtube de la Chaine France Inter : Prends mon appart, prends mon handicap – Le Moment Meurice

Encore une belle réforme du gouvernement en place… et la démonstration d’une absence totale d’empathie et d’humanité de nos représentants! Une caricature, même pas…

J’ai lu,

• J’ai commencé « Il me cherche » d’Isabelle Filliozat. Après « J’ai tout essayé » (je t’en parlais ici) de la même auteure qui traite de parentalité positive pour les enfants entre 1 et 5 ans. Voici la suite: Pour les enfants entre 6 et 11 ans. Il semblerait que je sois encore tombée sur l’outil indispensable de tout parent imparfait et humain qui veut des billes pour essayer autant que possible d’éduquer ses enfants de manière positive et bienveillante.

Mon interview dans le journal d’une école de mon quartier sur le minimalisme.

P1 - interview slowandcuteP2 - interview slowandcute

Très beau travail de la petite équipe d’une école primaire de mon ancien quartier montréalais! Je suis vraiment impressionnée par la qualité des questionnements de ces enfants de primaire. Ça promet! Quand je te dis qu’on va sauver le monde!! La relève est assurée…

Deux articles du blog Maman est psychomot :

Faut-il laisser les enfants face aux difficultés pour mieux les armer dans la vie ?

Patère et éducation bienveillante : L’environnement comme 3ème acteur

Deux articles pleins de bon sens et de bienveillance pour alimenter tes connaissances en éducation positive!

Un article de l’UFC Que choisir sur les huiles essentielles : je suis une fervente partisane du moins, c’est mieux! Pour tout! Et une fois de plus, cela se révèle être la meilleure des choses.

l’Endocrine society vient d’alerter sur un effet jusqu’alors méconnu du grand public : nombre d’huiles essentielles pourraient être des perturbateurs endocriniens ».

Capture d_écran 2018-07-07 à 14.21.53Article de l'UFC Que choisir de Mai 2018

Loin de moi, l’idée de vouloir dénoncer l’utilisation des huiles essentielles mais je pense qu’il est important d’être prudent, de les utiliser avec parcimonie, après les conseils d’un professionnel, et d’utiliser des huiles essentielles de haute qualité.

Le dernier article du blog : 10 actions simples pour des vacances minimalistes, slow et presque zéro déchet

Passe une belle semaine! Et rappelle-toi qu’on a le pouvoir de choisir notre vie!

Et toi des choses inspirantes à partager? 

↓↓↓↓

Pour ne pas manquer les prochains articlesabonne-toi via courrielC’est tout en bas…

Et partage cet article sur les réseaux sociaux pour diffuser une information positive/bienveillante et aider les autres à trouver cet article!

Epingle cet article sur Pinterest ! 

Bon matin Lundi… Les faits marquants, vus et lus de ces dernières semaines! Un retour en France, de la vision de la vie et du travail, la monétisation du blog et mon bilan de 2 ans sans voiture...

Rendez-vous sur Hellocoton !

N’oublie pas!

↓↓

27 commentaires sur “Bon matin Lundi #14

  1. Mais quel article !
    Bon retour en France, je peux comprendre le dépaysement que vous pouvez ressentir entre Montréal et ici. Je n’y suis jamais allée mais ma meilleure amie a fait son école de commerce là-bas et elle en a encore des étoiles dans les yeux.

    J’ai adoré tout ton paragraphe sur la vie slow et le fais de vivre moins avec mieux. Mais quelle société sans argent? Malheureusement, nous sommes trop nombreux pour troquer et nous avons tous des charges qui se payent en prélèvements silencieux (par opposition aux pièces sonnantes, tu l’as? :D)

    Merci pour cet article et toutes ses nouvelles,
    A bientôt,
    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    1. Merci 😊 Je rêve que nos sociétés retrouvent un dimension plus locales déjà. À mon avis, ça crée un bel état d’esprit de vivre ensemble, d’entraide, de partage. L’argent ne me semble pas être le problème majeur. La soif d’argent, de croissance et de pouvoir OUI… Pour Montréal, c’est un petit coin de paradis, je dois le dire. Pour le moment, je retrouve d’autres joies de la France cette fois-ci! Belle soirée et à bientôt!!

  2. J’ai moi aussi décidé de mener ma vie comme je l’entendais il y a plus d’un an maintenant. J’ai laissé tomber mon boulot dans la finance pour me consacrer à des choses qui ont du sens… Et c’est clairement l’une de mes meilleures décisions ! Bravo pour ça !

  3. Hello ☀️ oui pas facile de rentrer en France. J’ai vécu 2 ans à Londres, c’était il y a fort longtemps à présent mais l’Angleterre restera pour toujours mon pays de cœur (ça explique la thématique de mon blog 😉). Moi aussi je cherche un moyen de financer un peu l’achat des livres dont je voudrais parler sur le blog mais j’aurais préféré ne pas passer par Amazon. As-tu entendu parler d’autres possibilités comme des éditeurs ? Sait-on jamais !

    1. C’est incroyable que tu restes aussi attachée à l’Angleterre… on verra pour moi comment ça va se passer! Pour les livres, regarde sur le blog de Mangoandsalt, je crois qu’elle passe par un autre biais. Je vais regarder ça aussi car je ne suis pas emballée par Amazon pour des raisons éthiques. Regarde les articles où elle parle de la monétisation de son blog! Belle journée

    2. La passion est tellement importante dans la vie… je suis certaine que tu réussiras à trouver à allier les deux. Belle démarche!!

    3. On se disait cette semaine avec mon conjoint que ce n’est pas toujours facile de vivre autrement. quelques fois, on a des doutes mais au fond je sais pourquoi on le fait! Et j’aime suivre des gens qui essayent de vivre autrement, car c’est inspirant et ça me pousse à me dépasser un peu plus! Au plaisir de revoir ici et chez toi 😉

  4. Quand tu parles de faire ce qu’il te plaît même si il y a pas de rémunération en jeu, je trouve ça beau 🙂 Tu as choisi ton bonheur avant tout et tu as tout compris à la vie.
    Cela me fait penser un peu à moi, j’ai dû finir mes études plus tôt pour cause de problèmes de santé et ne savant pas quoi faire j’ai monté mon propre commerce. Pendant un an je n’ai reçu aucune rémunération, les gens se foutait de moi pour la plupart, mais moi j’étais heureuse dans ce que je faisait et c’était le plus important 🙂 Aujourd’hui cet entreprise est malheureusement en vente, car elle ne me plaît plus et que cela ne m’apporte plus aucun bonheur. Mais je soutiens les gens qui opte pour le bonheur et qui choisissent cela avant tout 🙂 C’est important !
    Bisous.

    1. Oh merci… J’aime ça rencontrer des personnes qui passent par les mêmes étapes. C’est encourageant. J’espère que tu trouveras une voie qui te portent! Plein de belles choses à toi et bonne continuation dans cette quête du retour à la vraie vie 🙂

  5. J’ai très hâte de lire ton retour d’expérience suite à votre arrivée en France.
    Moi je vis l’inverse, Je suis à Montréal avec un conjoint Canadien, mon installation est donc devenue pas mal plus définitive, sans « retour en France le jour on en a marre ou quand ça fonctionnera plus ». C’est tout un saut dans le vide. J’imagine que dans le sens du retour aussi 🙂
    Bonne installation, et rvaie d’avoir découvert ton blogue!!

    1. 😊 Moi aussi j’ai hâte de le lire… car je le demande comment je me sentirai dans quelques mois. Pour le moment, j’ai le coeur serré quand je pense à Mtl mais je ressens aussi du plaisir à être ici. C’est certain que pour toi les choses sont bien différentes!! En tout cas, c’est un joli saut dans le vide pour toi! Je te souhaite une belle continuation à Mtl! Et à bientôt ici ou chez toi 🙂

  6. Bon retour en France 😉 j’imagine que le retour n’a pas dû être facile. Bon courage pour la suite. Sinon, tout comme toi je n’ai pas un travail rémunéré bien que je sois auteure autoédité, cla vente de livre est tellement aléatoire. C’est difficile pour ma famille de comprendre, surtout que je suis enceinte maintenant et qu’ils s’inquiètent. Nous vivons à 7 sur 1 salaire (je compte nos 5 chiens que nous avons recueillis), mon mari souhaitant garder son travail et il me laisse le champ libre pour m’occuper de la maison et de tout ce qui va avec pour que l’on soit le plus en semi-autonomie possible (potager, minimalisme, zéro déchet, réparation, réutilisation, etc..), et grâce à lui ma vie est merveilleuse car j’adore tout faire moi-même.

    1. Bravo! Car oui, le plus dur n’est pas de faire avec peu d’argent. Car quand on est dans un mode de décroissance, ça s’inscrit dans notre logique. Mais ce qui est dur c’est de faire avec le regard des autres. Alors, Montréal était un havre de paix pour cela 🙂 Je compte bien continuer à ne pas me soucier du regard des autres ici. C’est drôle car tout à l’heure, mon fils de 5 ans m’a demandé pourquoi je ne travaillais pas (alors que son grand-père venait de lui dire, dans la vie il faut travailler pour avoir de l’argent). Je lui ai expliqué que je voulais « vivre », faire des choses que j’aime avec les gens que j’aime plutôt que travailler tout le temps pour avoir de l’argent (en version un peu améliorée l’explication). En tout cas, nous sommes sur la même longueur et oui merci à nos conjoints qui acceptent cela et qui sont aussi heureux que nous soyons dans ce cheminement (certaine que cela leur apporte aussi beaucoup). Très belle grossesse à toi et bon courage avec la chaleur car je ne sais pas toi mais moi j’en souffre! À bientôt 🙂

Laisser un commentaire