M’habiller: j’adopte la slow fashion!

Vêtement

S’habiller, à priori, nous sommes tous tenus de le faire! S’habiller à notre goût, selon nos envies, selon la saison, selon ses moyens aussi!

Et s’habiller dans le respect de notre planète, des personnes qui confectionnent nos vêtements et de notre santé? 

****


Je pense que « presque » tout le monde le souhaite mais encore faut-il ouvrir les yeux ou ne pas les fermer

Alors oui, ça prend du temps de se renseigner sur ce qui est bon ou mauvais mais n’est-ce pas notre devoir? Protéger notre planète, nous en sommes les locataires, pas les propriétaires! Protéger notre santé, celle de nos enfants, proches et celle des personnes, qui de par le monde, se font exploiter en confectionnant nos vêtements.

Nous avons le pouvoir de changer les choses si nous nous y mettons tous ou le plus grand nombre. Nous sommes les décideurs en matière de consommation. Si nous rejetons une idée celle-ci ne sera pas viable. Si nous en adoptons une alors celle-ci trouvera à s’étendre.

Alors, oui! On ne peut pas tous se permettre d’acheter des vêtements responsables NEUFS en matière respectueuse de l’environnement. Cependant, on a tous la possibilité de diminuer nos achats, de rafistoler nos vêtements abimés ou de les faire rafistoler, de vendre ceux qui ne nous plaisent plus et d’en acheter de seconde main.

Alors, ok! Ça demande un peu plus d’effort que de rentrer chez Zar* et d’acheter son gilet en pesticoton mais le jeux en vaut la chandelle. Et de mon expérience: « On se sent quand même plus léger de pas contribuer à ce massacre social et écologique » 🙂

Acheter au « bon » prix, c’est ton nouvel enjeux. Vouloir toujours acheter au plus bas prix, cela engendre une délocalisation des usines vers le sud pour payer une main d’oeuvre moins cher et pouvoir proposer des prix toujours moins cher pour un consommateur assoiffé de bas prix. Les conséquences sont désastreuses. Elles sont à la fois sociales (conditions de travail déplorables/ travail infantile…)  mais aussi environnementales (utilisation massive de produits chimiques/ d’eaux/ transport…).


Alerte au  greenwashing! Nan, parce que c’est déjà compliqué mais en plus, on nous met des bâtons dans les roues!! Remède le plus efficace, libère-toi du marketing!

Quid du greenwashing? L’écoblanchiment (in french) est « une pratique commerciale qui consiste à utiliser des arguments environnementaux souvent trompeurs pour vendre des produits qui ne sont pas, la plupart du temps, si verts. »

Exemple de panneau dans lequel j'ai pu tomber

Acheter chez H&pastrèsgreen 🙂 des vêtements en coton biologique avec une belle étiquette verte qui sent bon le propre. Sauf qu'il existe deux types de certification pour les vêtements  biologiques : Celle des matières premières certifiées bio et celle des produits finis certifiés bio. La certification bio des matières premières ne s’intéresse qu’à l’étape de la culture de la matière première. Une fois récolté, le coton bio (en l'occurence dans mon exemple) subit les mêmes traitements, colorations avec des produits contenant des métaux lourds que le coton conventionnel. La certification bio du produit fini elle s'intéresse à la culture de la matière première et aussi à sa transformation (utilisation de produits doux, biodégradables, sans métaux lourds, recours au rétrécissement mécanique des tissus...).

Bah oui, je me suis faite rouler! Mais depuis, j'ai grandit (au sens figuré) et je suis plus vigilante. Aie aie aie!

Et puis, cette étiquette verte, elle ne te dit pas non plus que ce ne sont pas des enfants qui ont fabriqué tes vêtements. Et que ces enfants pour travailler un peu plus vite, on leurs a pas demandé gentiment, non.. ils ont subis des maltraitances. Parait-il que c'est plus rapide que de discuter... 😦

Pareil, une belle étiquette avec pour seule inscription "fibres naturelles" peut te faire penser que tu achètes un vêtement responsable or il n'en est rien. En l'absence de certification, rien n'exclut l'emploi ou non de pesticide, d'OGM, de métaux lourds dans les teintures et des mauvaises conditions de travail.

Alerte (2ème édition) au blue-washing! À l’instar de son cousin, le greenwhasing, le blue-washing trompe le consommateur via le marketing, avec un « made in France » sale ou factice. Soit les entreprises coupables possèdent des ateliers « de la misère » dans notre pays, soit elles nous bernent en nous laissant faussement penser à une fabrication full française. Comment? En s’engouffrant dans les failles législatives! Ce blue-washing est à décliner dans toutes les couleurs puisque de nombreux pays prônent le made in « local » et sont ainsi confrontés à cette dérive: Angleterre/ Suisse/ USA/ Québec…


Et si on parlait un peu du made in China! rien n’est jamais tout blanc ou tout noir. Contrer les idées reçues! La chine dispose d’une machinerie assez pointue en matière de fabrication de vêtements (depuis le temps qu’on délocalise la bas, tu me diras!). Voici une des raisons pour laquelle, on peut faire appel à des entreprises chinoises plutôt que de faire produire son vêtement en totalité dans ses propres usines. De même, les conditions de travail des travailleurs chinois ont beaucoup évoluées. L’idée derrière ces mots, c’est de démontrer qu’il faut se battre contre les idées reçues et garder l’esprit critique. Facilement, nous pouvons tomber dans de fausses vérités qui desservent le plus grand nombre. Je ne dis pas que la Chine est la plus clean en matière de droit social et de respect de l’environnement… mais à mon avis nous nous devons de ne pas tomber dans des systématismes faciles et fermer notre esprit!

****

Cet article sonne « peut être » un brin moralisateur mais il n’en est rien! C’est plus mon instinct de révolte, la colère qui ressort, de ce monde géré par les sans-pitiés viles d’argent et de pouvoir. Nous, nous voulons vivre et vivre heureux dans le respect des autres alors faisons les bons choix.

Finalement, ici l’idée c’est less is more oui mais aussi cultiver sa curiosité et  son sens critique et ne pas se laisser berner par le marketing… greenwashing/ blue-washing et de se détacher de la superficialité. Créons notre propre identité, vouloir être soi, s’aimer tel que l’on est. Nos vies, nos histoires font, que le chemin peut être plus ou moins semé d’embuches mais l’essentiel est de se trouver créer soi-même (Je sais, ça va loin et ça fait un peu psychologie à deux balles mais tu vois ce que je veux dire, hein).

Tu vas me dire, « c’est bien beau de nous démoraliser avec tout ça, mais tu nous donnes pas de solution là?! » 🙂 Vas donc voir mon nouvel article sur le sujet! « M’habiller – La slow fashion, en pratique! » 

Tu as une question ou une observation ou simplement l’envie d’échanger, n’hésite pas ça me fera plaisir! 😉

Cet article t’a été utile ? 

Epingle-le sur Pinterest ! 

Adopte la slowfashion!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour aller plus loin sur le sujet

Général et complet: Guide du vêtement responsable Équiterre 

Conditions sociales des travailleurs: Zara, Mango, Quicksilver, et compagnie, ça suffit!

Greenwashing: Test H&M conscious 2013: Greenwashing ou réel progrès? 

Blue-washing: La (vraie) vérité des vêtements made in France, celle de ceux qui les font

Le cas du made in China: La vérité sur le made in China avec Ming Yin de Three Animals

Publicités

3 réflexions au sujet de « M’habiller: j’adopte la slow fashion! »

  1. Ping : M’habiller, la slow fashion en pratique! – slowandcute

  2. sterne2

    Article vraiment très très intéressant 😀
    Je suis totalement dans ton état de penser ! Maintenant il faut le mettre en action. Je deviens plus responsable sur beaucoup de points (zéro déchet, acheter aux producteurs locaux) mais les fringues sont encore mon point faible ! Mais je vais travailler dessus 🙂

    J'aime

    1. slowandcute

      Merci! Je suis contente que le message passe bien 🙂 Je travaille sur l’article sur la mise en pratique et les solutions qui s’offrent à toi, j’espère que ça t’aidera! A suivre donc! Ca a été pour moi l’étape la plus difficile! Mais une fois que c’est fait, quel soulagement 😅

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s