Le no poo, mon alternative minimaliste, zéro déchet et slow pour laver mes cheveux

Accessoires et produits cheveux

Tout une histoire, mes cheveux… Comme beaucoup de filles (même de garçons entre nous), je n’ai jusqu’à il y a peu, jamais été satisfaite ni de la nature ni de la couleur de mes cheveux. Pis, depuis quelques années, j’ai appris à les aimer. En les aimant, je pense que j’ai pris conscience que je voulais les respecter.

Comment?

****


Pendant plus de 10 ans, j’ai fait des balayages – je les séchais au sèche-cheveux – pire, brushing à la brosse ou lissage au fer à lisser – sans compter les produits que j’y mettais.

Enfin, un vrai don d’amour!

Puis, en 2012, alors que j’attendais Mini-moi (j’étais enceinte, quoi!), je ne voulais plus faire de balayage (rapport aux produits chimiques).

C’est là que tout a commencé…

J’ai peu à peu glissé vers le naturel (coiffeur bio/ shampoing bio/ séchage au naturel)

C’était quoi ma vie avant le no poo?

Des produits chimiques sur mes cheveux : balayages/shampoings/soins en tout genre/produits coiffant… Ah oui, mais de « qualité » (Kerastase…). Amatrice! Des produits chimiques pas cher ou de qualité, ce sont des produits chimiques!

Du temps à ne pas faire autre chose : balayage tous les 3/4 mois (la corvée pour moi)/lavage presque quotidien/coiffage, et c’était coton vu l’état de mes cheveux! 

De l’argent utilisé à mauvais escient : balayages/produits en tout genre pour l’entretien/appareils de coiffure.

Un impact environnemental important : utilisation d’eau avec un lavage quasi quotidien/et les produits chimiques utilisés? Impact lors de la production – création de déchet avec emballage – produits chimiques dans les eaux usées!

∇∇∇∇

Une Prise de conscience tardive mais « vaut mieux tard que jamis dit-on!

Ma couleur naturelle n’est-elle pas faite pour moi? Quand on voit comme la nature est bien faite, ne peut-on pas se dire que pour cela aussi : couleur de cheveux/nature de cheveux – Ne sont-elles pas les mieux adaptées à notre visage?

Pourquoi je suis passée au no poo?

Toujours les mêmes numéros gagnants! 

⇒ pour protéger notre belle planète (zéro déchet/pas de produits chimiques dans les eaux usées/pas de pollution liée à la production de shampoings et compagnie!)

⇒ pour protéger ma santé (pas de produits chimiques sur moi et à respirer!!)

⇒ par souci de minimalisme – je pourrais utiliser un shampoing sans silicone, sans … sans merd.. quoi, mais mon but ultime est de vivre simplement avec peu d’ingrédients à la maison (or du bicarbonate et du vinaigre, j’en ai toujours à la maison!) 

Et entre-nous, si je m’assois définitivement sur le marketing, et bah tant mieux!

⇒ pour la santé de mes cheveux – Cheveux fins, châtains clairs, bouclés = le combo parfait pour des cheveux fragiles et secs. Depuis, que je suis au no poo, mais cheveux sont beau! Faut le dire!

Quelle est ma routine no poo?

Ici, je vais te faire part de ma propre routine!

Pour tout savoir sur le no poo, je te renvoie à l’article très complet d’Ophélie sur son blog Antigone XXI

⇔ Lavage toutes les 2 semaines ⇔

À toute règle, il y a exception : t’as participé à un barbecue, t’as passé la soirée dans un endroit enfumé…

Rinçage à l’eau tiède/chaude

Gommage doux du cuir au sucre 

Lavage avec un mélange de bicarbonate de soude (2 cuillères à soupe) + eau = l’idée, c’est d’obtenir comme une pâte (la consistance n’a pas tellement d’importance, hein…)!

Comment je procède?

Je masse délicatement les racines de mes cheveux comme avec un shampoing puis je passe mes mains dans mes cheveux pour en étaler un peu sur les longueurs. Je ne m’attarde pas sur le cuir chevelu au risque de l’irriter et de me retrouver avec des pellicules!

• Rinçage à l’eau tiède

• Rinçage, 2ème édition! Je trempe mes cheveux dans un grand verre d’eau froide + vinaigre de cidre (1/3 de vinaigre de cidre pour 2/3 d’eau) puis je verse le tout sur le dessus de ma tête (en faisant ventouse avec le verre et en allant en appliquer sur toute la surface de la tête)!

Attention aux yeux avec le vinaigre, hein…

Essorage à la main – Ça évite les frisottis car j’ai les cheveux bouclés

Séchage au naturel – On s’entend que l’utilisation de la chaleur n’est pas bon pour le cheveux!

Entretien quotidien ⇔

Concernant l’entre deux, je parle surtout ici aux filles qui ont les cheveux bouclés ou d’une nature qui ne permet pas un brossage quotidien lambda (Cf, pratique du no poo) sans terminer avec la coupe d’un Jackson five.

  • Les 3 premiers jours, je secoue mes cheveux, matin et soir, pour faire tomber les éventuelles poussières et c’est tout!
  • Les jours d’après,

› Le soir, je les brosse avec un peigne à dents espacées pour les cheveux bouclés – et je fais un shampoing sec  1 jour sur 5  (pour la recette voir l’encadré ci-dessous)

› Le matin, je les brosse de nouveau et je vaporise ma brume coiffante (pour la recette voir l’encadré ci-dessous) pour redessiner les boucles et éventuellement absorber les éventuelles odeurs

Note, qu’il m’arrive également de les rincer à l’eau entre deux lavages!

ET C’EST TOUT!

Plus de soins, de bains d’huile, de mousse/cire coiffante ou je ne sais quoi!


Quel est le résultat après 1 an au no poo?

Mes cheveux sont brillants, doux, plein de vitalité et mes boucles n’ont jamais été aussi belles. C’est en toute humilité que je le dis! (En relisant cette phrase, j’ai un peu l’impression de parler de mon labrador, mais bon…)

Cheveux-boucles-no-poo-slowandcute


Remarques en vrac :

Je vais à peu près tous les 4 mois chez le coiffeur pour couper les pointes

→ Pour une bonne hygiène et une chevelure qui reste saine, il est important de régulièrement laver ton peigne ou ta brosse. Et devine? Avec un peu de bicarbonate de soude!

→ Info de trop ou pas, je lave mes draps une fois par semaine. Et si je n’ai pas le temps, je lave au moins ma taie d’oreiller

→ Recette du shampoing sec : Fécule de mais ou pomme de terre (tu peux utiliser du cacao en poudre si tu as les cheveux foncés)

→ Recette de ma brume coiffante (pour 50 ml) : eau + 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc + 2 gouttes d’huile essentielle de lavande

→ N’oublie pas d’acheter les ingrédients nécessaires de préférence biologique¹, local² et en vrac³. Acheter biologique, local et en vrac, si ce n’est pas toujours possible pour quelques raisons que ce soit, tu peux essayer de remplir au moins un de ces critères : BIO, LOCAL ou EN VRAC

¹ Choisir un produit biologique, c’est soutenir un mode d’agriculture durable et sa santé.

² Choisir un produit local, c’est soutenir l’économie locale et protéger l’environnement.

³ Choisir un produit en vrac, c’est protéger produire un nouveau déchet.

 

**

Patience, persévérance, bienveillance, désaccoutumance et assurance (se détacher du regard des autres) sont les indispensables pour un no poo réussi! J’insiste sur la patience car il faut trouver sa propre routine, et ça, ça en demande!

Je t’ai livré mes secrets capillaires. Pas de recette miracle, seulement mon expérience et mes expérimentations. Et si ça peut d’aider à te créer ta propre routine!

Ceci est la première étape car je passerai par la suite au WATER ONLY. On s’en reparle!

↓↓↓↓

Pour ne pas manquer les prochains articlesabonne-toi via courrielC’est tout en bas…

Et partage cet article sur les réseaux sociaux pour diffuser une information positive/bienveillante et aider les autres à trouver cet article!

Epingle cet article sur Pinterest ! 

Le no poo, mon alternative minimaliste, slow et zéro déchet!

Rendez-vous sur Hellocoton !

N’oublie pas!

↓↓

10 commentaires sur “Le no poo, mon alternative minimaliste, zéro déchet et slow pour laver mes cheveux

  1. Disons que je pense que tu te rends que je parcours ton blog ce matin (car je suis aussi expatriée au Canada – anglophone ahah)
    On a de nombreux points communs dont celui de partager une chevelure bouclée. Je suis impréssionnée de voir comment tes cheveux sont beaux !

    De mon côté je ne suis pas passée à ce mode mais j’y songe, chaque chose en son temps j’aimerai d’abord m’occuper de mon visage.
    Je me lave avec un shampoing que je prends sur iherb et un conditionner deux fois par semaine.
    Je brosse sous la douche par contre jamais entre les deux sinon je ressemble à un jackson 5 pour le coup …

    Pour entretenir entre deux shampoing : de l’eau/de l’huile d’argan ou de l’aloe vera je vois en fait !

    Aimé par 1 personne

    1. 🙂 oui je vois ça! Ca me fait plaisir! Expat où ça? 🙂 Côté no poo quand tu seras prête (car effectivement prendre un bout à la fois est plus judicieux) je te le conseille vivement! Pour moi c’est un soulagement d’être débarrassée des produits en tout genre et mes cheveux sont tellement plus beau depuis. Même avec l’utilisation de produit bio et clean, ils ne l’étaient pas autant! 😊

      J'aime

  2. Salut Marie,

    J’ai fini par trouver ton blog un peu au hasard de mes errances internet et wow! quel beau site, quel beau travail et quels intéressants trucs et conseils.

    Aillant vécu dans un chalet minimal, on a aussi eu une tendance (forcée) minimaliste que j’ai mis de côté depuis… (on avait même pas l’eau potable… et elle sentait le souffre…). Ce n’était pas par choix et je ne l’ai pas toujours bien vécu. Et surtout, ce n’était pas comme ça qu’il fallait que tout se passe. La qualité de vie que tu proposes nous manquait cruellement.
    Aujourd’hui tout a changé et j’aime me dire que je vis avec l’essentiel dans mon nouveau chez moi.
    Ton blog me fait beaucoup réfléchir et j’aime beaucoup tes articles… Encore loin de la tendance minimaliste, j’aime croire que je ne vis pas dans des excès de consommation. Je sais cependant que je peux améliorer mes choix. Dans ce sens, ton blog est un super outil.

    Pour le No-Poo, je ne suis pas, mais pas du tout prête. Par contre, je teste et tente toujours de trouver une solution plus saine pour mes cheveux (shampoing naturel, bio etc.). Pour l’instant, ce n’est pas un franc succès, mais je ne désespère pas…

    Au plaisir de te lire encore et j’espère de te voir un jour dans les rues de Montréal.

    Aimé par 1 personne

    1. C’était un test! Et tu as réussi! Non, en fait, j’avais zappé 🙂 j’imagine au combien quand c’est contraint et forcé ce n’est pas la même chose. Mais tu en retires forcement des enseignements positifs. Être minimaliste aujourd’hui, je trouve que c’est une vrai liberté. Heureuse que mon blog te parle et te plaise mais je n’en doutais pas. Au plaisir de te lire encore sur le blog, et nous nous verrons certainement à Montréal ou à Rimouski 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s