Le minimalisme et après?

le 8 juin 2021 – Update : Cet article s’est auto-publié (il y a quelques jours)! C’était certainement le moment que je le publie haha! Donc, le voilà finalement, en version finalisée!


À l’instant où j’écris ses mots, je sors d’une cérémonie du souffle que j’ai faite via zoom dans le cadre d’une retraite virtuelle (covid oblige).

Voici ce qui est venu à moi…

Sois toi-même.

Accepte qui tu es.

Partage tes expériences sans t’attacher au regard des autres.

Alors me voici pour te parler des bénéfices du minimalisme et du slowliving sur mon propre Être.

****

Tu le sais probablement maintenant, je suis une ancienne hyper consommatrice, matérialiste, collectionneuse d’objets.

Un jour, j’ai eu besoin de réduire mes possessions, de minimaliser, de laisser de l’espace à l’extérieur (maison, relation) et à l’intérieur (de moi).

Le besoin de ralentir est apparu plus ou moins en même temps (slowliving).

Minimaliser + ralentir = créer de l’Espace pour l’introspection, la recherche de mon Moi profond.

Voilà en bref, ce que m’a apporté ce « lifestyle » certain diront! Je pense aujourd’hui, que c’est l’essence de la Vie plus qu’un style de vie.

D’ailleurs, ça tombait bien que j’adopte ce nouveau mode de vie car ce que tu ne sais pas et que je vais t’apprendre, c’est que j’étais bourrée de blocages, d’addictions et de toutes sortes de troubles plus ou moins handicapants (anxiété, trouble alimentaire etc…). Et le minimalisme et le slowliving ont ouvert cette porte de l’introspection qui allait me libérer un peu plus chaque jours. C’est un chemin hein, celui d’une vie!

Dans cet article, je vais te partager ces pratiques qui me font rencontrer mon vrai moi pas à pas et cela sans filtre par pur partage d’expérience. Si toi aussi tu es ou veux rencontrer ton toi profond, va intuitivement là où ton coeur te guide.

Voici la liste exhaustive de mes occupations ces trois dernières années :

Aspect financier : il y a eu clairement un investissement financier, un investissement en moi en fait! Le minimalisme, c’est ça aussi. Si tu consommes moins, tu as plus de capacité financière.

Petite remarque : vivre des expériences avec des femmes (retraites, cercles, autres), me transforme. Cela m’a permis de faire tomber la petite notion de compétition qui existait dans mes relations avec elle, de me placer dans mon coeur versus dans mon égo. Cela me rapproche de mon Moi véritable.

___________________________

Être soi -même et oser s’exprimer, c’est ça aussi :

  • Je me suis exprimée dans Kaisen
  • Je suis largement sortie de ma zone de confort et j’ai mis un point d’honneur à dépasser le regard des autres en m’exprimant sur Konbini 

« y’a pas le temps de ne pas être soi-même » , a dit un de mes professeurs.

Le minimalisme, le slowliving, et le (presque et au mieux) zéro déchet font parti de ma vie maintenant. Et voici ce que cela m’apporte. Cela me permet de me rapprocher un peu plus chaque jour de mon véritable Moi, l’essence de ce que je suis. L’espace crée a permis de débuter un travail spirituel qui m’amène à me libérer, à enlever peu à peu (petit à petit) les couches qui m’empêchent d’accéder à mon Moi véritable. Tout cela signifie avec des mots simples « aller vers plus d’apaisement, d’équilibre et de clarté ».

Merci de ta lecture,

Marie


PARTAGE CET ARTICLE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR DIFFUSER UNE INFORMATION POSITIVE / BIENVEILLANTE ET AIDER LES AUTRES À TROUVER CE BLOG!

Publié par

slowandcute

I'm a minimalist - zero waste - and slow girl - like to talk about my experiences and routines

Laisser un commentaire