Rencontre inspirante avec Marion de Landmade, boutique en ligne de produits pour la maison « utiles et familiers »

Une vie slow, c’est une vie en conscience. Conscience de soi,  de notre santé, de notre planète, des autres… Et, c’est aussi un intérieur à notre goût!

Mon chez-moi, c’est mon cocon loin du bruit ambiant parfois inaudible (urbaine oblige).

J’ai toujours adoré la déco…

J’ai acheté l’équivalent d’un magasin Ikea depuis que je suis en âge d’acheter (je t’ai déjà dit que j’étais une hyper-consommatrice dans mon ancien moi). J’ai aussi, travaillé pendant presque toutes mes études dans un magasin de déco (Maison du Monde). D’ailleurs, mon premier appartement ressemblait au show room de Maison du Monde…

Et puis, je suis devenue minimaliste. Et alors? Minimalisme et goût pour la déco, est-ce incompatible? Ah que non! Le minimalisme, c’est un mode de vie, une philosophie et il en n’existe pas une seule définition. Chacun vit son minimalisme comme il le veut. J’ai désencombré et arrêté de consommer dans un premier temps. Puis, j’ai ajouté du fun et de la chaleur dans ce lieu aseptisé qu’était devenu mon intérieur.

Les objets que j’achetais, étaient désormais « utiles », solides, naturels et made in France/Europe proche.

Acheter oui, mais acheter éthique était ma nouvelle obsession et à juste titre!

Au gré de mes recherches, j’ai trouvé le site Landmade. Et là, c’est comme si tu trouvais exactement ce que tu recherchais… Un site avec des objets « utiles et familiers » avec un regard sur les matières, le lieux de production, les conditions de travail de ceux qui fabriquent … et puis des Valeurs … Je peux vous dire aujourd’hui, suite à mes échanges avec Marion de Landmade qu’il existe des personnes qui font un travail incroyable, des personnes sincères, engagées et passionnées.

Dans cet article, tu trouveras des liens vers le site Landmade car je crois infiniment en leurs valeurs et le bien-fondé de leur société. Et que bien souvent lorsqu’on débute, on ne sait pas vers quoi se tourner… Et bien, au cas où maintenant, tu sauras! Sache que ce ne sont pas des liens affiliés. J’ai décidé (pour le moment) de les retirer. On dirait que j’étais pas à l’aise avec ça. Comme ça, ça enlève tous doutes quand à l’authenticité de mes propos.

Aujourd’hui, et afin d’en savoir un peu plus sur eux, je te propose de rencontrer Marion, fille du créateur de Landmade et en charge du site internet de la boutique en ligne.


****

Dans un premier temps, je te laisse te présenter

Landmade, c’est une boutique en ligne de produits pour la maison « utiles et familiers ».

Et derrière Landmade, il y a le père, Eric (le créateur, celui qui choisit les produits et écrit les textes), la petite sœur, Sophie (celle qui prépare les commandes et suit vos livraisons) et moi, la grande sœur, Marion (qui s’occupe plutôt du site internet).

Comment est née Landmade?

Après 25 ans passés chez KOK Maison, l’entreprise familiale de mobilier en rotin (où l’on retrouve la mère!), mon père est fatigué des allers-retours en Asie. Il lance Landmade en 2012 avec deux idées. D’abord, ne travailler qu’avec des entreprises proches. Ensuite, de mettre en avant des produits du quotidien, ordinaires mais beaux et bien faits.

Il se lance un peu à l’aveugle, sans étude de marché en ne proposant que ce qu’il aime… et en espérant que quelqu’un en France aura les mêmes goûts que lui. Il n’était pas le seul.

Landmade showroom

Quels sont vos valeurs et vos engagements?

Beaucoup de ce que l’on fait tourne autour des produits : on ne travaille qu’avec des fabricants qui ont une vraie expertise et on s’interdit d’aller voir plus loin que l’Europe proche. Autant que possible, les matières premières sont locales (lin, laine, châtaignier, mélèze, hêtre). Et surtout, on propose une vision assez personnelle du « beau », qui se dégage, selon nous, par la simplicité des formes et de la fabrication.

Pour le reste, on essaie de travailler comme des « épiciers de quartier » sur internet. Pas de newsletter, pas de publicité. On préfère garder du temps pour vous répondre personnellement, un par un.

Comment sélectionnez-vous les marques avec lesquelles vous travaillez? Et disposez-vous d’une gamme de produits Landmade?

Outre la sélection des produits selon les critères cités ci-dessus, on fonctionne principalement « au feeling ». Il faut que les produits nous plaisent, que l’on se sente bien avec le fabricant et que ça reste cohérent avec le reste de la gamme. C’est grâce à ce fameux feeling que l’on retrouve à la fois des verres Duralex, produits en très grandes séries, et des fauteuils en châtaignier fabriqués artisanalement. Des histoires différentes mais des produits qui correspondent à un « esprit Landmade ».

Nous travaillons dans les locaux de KOK Maison, ce qui nous permet de réaliser quelques opérations sur place : la teinture des chaises et la fabrication du mobilier en mélèze. Et comme nous gérons la confection des draps en lin, c’est « notre » gamme de linge de lit, on y a mis nos étiquettes. Tous les autres produits sont fabriqués par des entreprises externes.

Avez-vous des projets futurs dont tu peux nous parler?

Ma sœur travaille depuis plusieurs mois déjà sur un équivalent de Landmade mais en épicerie. Des produits de base, simples et bien faits. Si cela vous intéresse, restez à l’écoute de nos réseaux sociaux.

Quelle est votre plus grande fierté et votre plus gros challenge?

Ne pas prendre de poids depuis que nos bureaux sont remplis de nourriture à « tester » pour l’épicerie (fierté… et beau challenge pour les mois/années à venir) !


La consommation raisonnée

LANDMADE

Pourquoi vendre des « objets utiles et familiers »? Un site idéal pour les minimalistes?

Ce que l’on veut, c’est faire re-découvrir l’ordinaire, les produits du quotidien. Ce qu’ils apportent, comment ils sont faits et pourquoi, d’où ils viennent, et pourquoi.

On s’inspire beaucoup d’un texte de Pérec, que l’on peut retrouver en partie en ligne ici (L’Infra-ordinaire – 1989) pour définir ce que l’on fait. Le mieux est d’aller le lire.

Il y a dans le minimalisme un côté ascète qui ne nous ressemble pas vraiment. Sur Landmade, on cultive plutôt le plaisir de posséder des objets, des bons objets certes, et pas trop non plus, mais on s’éloigne un peu d’un minimalisme « anti-possession ». Les adeptes du minimalisme peuvent y trouver leur compte, mais ce n’est pas exactement notre démarche.

Vegan, local, slow, zéro déchet, écologique, artisanal, beau, durable, autant de qualificatifs qu’on exige lorsqu’on s’engage dans un mode de consommation raisonnée! Le produit parfait existe t’il?

On laisse le soin à chacun de déterminer ce qu’il souhaite mettre dans « produit parfait ». Il sera assez difficile de réconcilier un fan de laine et un vegan. Pour l’un, un matelas en laine est une solution « parfaite », pour l’autre, c’est une aberration.

Je ne même suis pas sûre qu’il existe de produit sur Landmade qui soit parfait à 100%.

D’un point de vue vraiment écologique, un produit parfait… c’est celui qui n’existe pas !

Quel est ton « objet utile et familier » favori?

Pas facile d’en choisir un !  Mais puisqu’il faut se plier aux règles, je choisis les serviettes de bain en lin. Une vraie amélioration dans ma salle de bain et une très grosse envie de convertir le monde entier à cette découverte !

LANDMADE

Plus personnellement, quel est ton rapport à l’écologie? Et quelles actions portes-tu au quotidien?

Je ne suis pas parfaite, mais je m’améliore… et le problème, c’est que plus on avance, plus on se rend compte du chemin à parcourir (et des enjeux que cela implique – pas uniquement sur la petite sphère personnelle). Je me considère « en bonne voie », je coche certaines cases (végétarienne, AMAP, zéro-déchet, bio, slow…). Mais c’est surtout mon état d’esprit qui a changé ! Alors je change mes habitudes, lentement mais surement.

Et enfin, voici un espace de liberté et de spontanéité, rien que pour toi :

J’ai à la fois beaucoup de choses à dire et finalement pas grand chose qui me semble pertinent. Si des personnes veulent continuer la conversation et approfondir certaines choses… qu’ils nous contactent directement !


**

Merci à Marion de Landmade de s’être prêtée au jeu! J’ai été ravie d’en savoir plus sur votre entreprise familiale.

Ravie aussi de te faire découvrir à toi ce joli site internet ou de t’en faire connaitre les coulisses!

Connais-tu Landmade?  Où magazines-tu tes objets éthiques?

↓↓↓↓

Epingle cet article sur Pinterest ! 

Rencontre inspirante avec Marion de Landmade, boutique en ligne de produits pour la maison « utiles et familiers »


PARTAGE cet article sur les réseaux sociaux pour diffuser une information positive / bienveillante et aider les autres à trouver ce blog!

Laisser un commentaire