Vers une société vraiment moderne: une société mixte riche du meilleur de chaque monde!

Il y en a eu des révolutions dans le monde! On fait la notre?

Le meilleur émane de la diversité selon moi. Il faut faire le bon mélange: c’est de la cuisine! Construisons une société riche du meilleur de chacun d’entre nous, de chacune de nos cultures, de chacune de nos époques.

Loin de moi l’idée de faire un cours d’histoire, c’est pas ma job! Ici, je veux juste te partager mon sentiment sur notre société et ses mutations passées et à venir!


****

Alors quoi, on doit revenir en arrière?

L’idée me plait (à première vue). Retourner à ce que nos arrières-arrières grands-parents étaient/vivaient. Minimalisme, zéro déchet, slowlife: des concepts qu’on emprunte finalement à nos ancêtres. C’était pas conscient, ils ne connaissaient pas autre chose! Mais c’est comme ça qu’ils vivaient dans tous les cas.

Nous, aujourd’hui, on a le choix de faire ses choix: être minimaliste/être zéro déchet/être slow. L’inconvénient, c’est que c’est un vrai travail de pouvoir faire ce choix ou plutôt de l’appliquer (ce qui était finalement la norme avant). Nous devons déconstruire ce qu’on a construit, acquis… ce que cette société nous a inculqué. Car oui, ce sont nos parents qui nous éduquent! Mais, concrètement si eux ce sont fait happer, ils nous ont simplement appris ce que cette société veut faire de nous.

Ça n’existait pas avant et tant mieux ou presque 🙂

  • L’alimentation industrielle: le fait maison était de rigueur!
  • Le four à micro-ondes
  • La multitude de produits ménagers
  • Les écrans
  • Le nombre dément de véhicules par foyer
  • … T’as compris le principe!

L’idée, c’est pas de vouloir taper sur l’évolution, le progrès, l’innovation… L’idée, c’est avant tout de faire passer l’intérêt de l’humain en premier. Alors oui, on continue à faire de l’innovation. Mais quand on se rend compte que c’est de la m… (Cf, produits ménagers/ micro-ondes…) on stoppe et on ne continue pas juste pour gaver les industriels, capitalistes, lobbies… Prendre/garder le meilleur, c’est ça une solution! On connait aujourd’hui les ravages que fait l’agriculture industrielle. Mais pour préserver les rentes et le patrimoine des industriels/capitalistes/lobbies, le virage à 180 degrés est difficile. Même si j’en conviens, l’agriculture raisonnée prend sa part, on est loin d’avoir repris le pouvoir la main!

L’évolution est nécessaire. Aujourd’hui, on en connait les conséquences négatives: industrialisation à outrance/épuisement des ressources naturelles/règne de l’argent et du pouvoir… La liste est longue. Mais on doit aussi lui reconnaitre des conséquences positives: Ne serait-ce que la place de l’individu dans la société!

On revient pas sur tout hein?

Je suis pas naïve, l’époque de nos arrières-arrières grands parents, c’est aussi pas de droit de vote pour les femmes/des femmes au foyer astreintes aux tâches ménagères et à l’éducation des enfants exclusivement… Je ne suis pas militante féministe mais je tiens à mes droits acquis et bien évidemment la parité est mon utopie idéal.

Je dis ok pour la machine à laver aussi!

Un mixte, c’est pas mal sinon?

Quand tu voyages, le plus enrichissant, c’est le fait de rencontrer, appréhender une autre culture, une culture différente de la tienne précisément des personnes. Ça ouvre l’esprit. Ce que j’en retire le plus, au delà de la satisfaction de ma curiosité bien placée, c’est de me dire que tu peux choisir de prendre le positif dans une culture pour finalement essayer de garder le meilleur de chacun. C’est un peu l’idée quand on travaille à plusieurs aussi… Tu dois faire un exposé ensemble au collège, ou travailler en équipe au boulot. C’est souvent pas simple mais si ça fonctionne, le coté intéressant, c’est bien le fait de pouvoir obtenir le meilleur de chacun au final.

Revenir en arrière: Ça prend une connotation négative. Et pourtant, c’est apprendre de ses erreurs aussi. L’erreur est humaine. L’essentiel (dans une certaine mesure) est de savoir la reconnaitre, de se remettre en question, de comprendre pour pouvoir changer les choses. Aller au bout d’un concept, arriver à des excès, c’est souvent ce qu’il peut se passer lorsqu’on essaye des choses. Regarde Béa Johnson le dit dans son livre, elle est passée par l’excès pour revenir à quelque chose de mesuré. Malgré ma lecture du bouquin, je suis aussi passée par des phases d’excès et j’y passerai certainement encore. Le tout est de savoir trouver un juste milieu, une juste mesure et pour cela si nécessaire revenir en arrière!

Notre challenge aujourd’hui, c’est de faire notre révolution! Intégrer la slow révolution… Prenons le meilleur de cette société actuelle + prenons le meilleur de ce qui se faisait avant = créons notre société tournée vers l’humain (et non vers l’argent et le pourvoir). Mon point de vue peut paraitre simpliste ou même un peu niais (j’en conviens) mais ce que j’essaye de démontrer, c’est que le changement ne veut pas dire négation du passé et culpabilisation.

C’est bien nous qui formons cette société et c’est nous qui choisissons la société dans laquelle nous souhaitons vivre. A mon sens, il est illusoire de penser que ce sont nos politiciens qui mènent le monde et donc les élections n’y changeront rien! C’est l’argent qui mène le monde. Dans notre société occidentale, pour parler de ce que je connais tu peux choisir de changer les choses en te responsabilisant et en prenant de nouvelles habitudes de consommation, en redonnant à la vie tout son sens (cf, slowlife).

Le sens de la vie? Quelle est le sens de ta vie? être heureux, vivre l’instant présent, apporter du bonheur autour de toi, faire ta part pour notre société, pour notre planète. Je ne juge pas ce que tu es, si tu ne te reconnais pas la dedans. Chacun fait bien ce qu’il veut et peut… Je te fais part de mon ressenti et de ce dont je rêve pour que le plus grand nombre vivent car aujourd’hui j’ai bien l’impression que la plupart survivent (et je ne parle pas seulement des sans abris/ou des personnes qui vivent dans des pays en guerre). Prenons la responsabilité de construire une société heureuse et positive en passant à l’acte chaque jours un peu plus. En faisant des choix dans l’intérêt de tous.

Pour cela nous devons déconstruire ce que la la société française (je parle de ce que je connais) nous a appris:

  • On doit faire des études (alors oui, c’est important… mais pourquoi? pas pour ton futur statut social, non! mais pour apporter de la valeur ajoutée à cette terre, pour t’épanouir en travaillant dans un domaine qui te passionne).
  • On doit  progresser au sein de notre entreprise (à quel prix…).
  • On doit être marié (avec une personne du sexe opposé, c’est plus que préférable…)
  • On doit  avoir des enfants (cf, comment sont perçues ces femmes qui ne veulent pas d’enfants).
  • On doit acheter une maison.
  • On doit avoir une belle voiture…

Bref, moi je capote d’écrire ces lignes car c’est vraiment ce que je ressens et m…, chacun fait bien ce qu’il a envie déjà! Et puis surtout est-ce la clef du bonheur? Non, il n’y a pas de clef déjà pour ouvrir la porte qui mène au bonheur. Le bonheur se cultive et se vit au jour le jour.

Enfin, j’ai l’impression qu’on prenait plus le temps avant! On vivait plus l’instant présent, on faisait les choses à son rythme, enfin voila l’idée que je me fais du AVANT. Alors, je dois reconnaitre que je ne suis ni sociologue ni anthropologue… c’est juste un ressenti. Déjà, je sais bien qu’en vieillissant, on prend des responsabilités qui pèsent de plus en plus sur le quotidien, et qui nous éloignent un peu de la slowlife, en plus de l’insouciance qu’on nous a déjà volé en grandissant.

Alors,

  • je ne sais pas exactement ce que ressentaient nos ancêtres (étaient-ils plus heureux?)
  • je ne suis plus une enfant
  • je ne vis pas dans un film à l’eau de rose

En tout cas, je suis convaincue qu’on peut choisir notre vie, le chemin sera plus ou moins sinueux. Il y aura des hauts et des bas. Mais pour qu’il y ait des hauts, il faut des bas, hein! Alors, RIEN ne t’empêche de reprendre ta vie. Car à mon sens, nous sommes beaucoup à nous l’être faite voler.

****

Je ne sais pas si je réussis à être bien claire! J’aimerais que tu puisses lire en moi ce que je ressens! Loin de moi l’idée de détenir la vérité absolue… Mais une chose est certaine, vouloir que le monde soit empli de gens heureux qui vivent harmonieusement ensemble, je sens quand même du plus profond de moi, que c’est plutôt sain de penser ça…

Tu as une question ou une observation ou simplement l’envie d’échanger, n’hésite pas ça me fera plaisir! 😉

Cet article t’a été utile ? 

Epingle-le sur Pinterest ! 

Vers une société vraiment moderne: une société riche du meilleur de chaque monde

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Vers une société vraiment moderne: une société mixte riche du meilleur de chaque monde! »

  1. Caro Bleue Violette

    La révolution et le changement passera effectivement par les populations, les citoyens, et non pas par les gouvernements. J’ai mis des années à comprendre cela, moi qui jusqu’à encore il n’y a pas très longtemps n’avais aucune conscience écologique et disais :  » je ferai des efforts quand les gouvernements et les grandes entreprises auront commencé à en faire ». Puis en 2014, j’ai eu une sorte de révélation, due à deux choses : 1) je suis devenue pescitarienne (je suis désormais végétarienne) et à force de fréquenter des forums et des blogs végés j’ai découvert beaucoup de choses sur l’état de notre planète et forcément ça fait réfléchir 2) je suis devenue tante. Je suis childfree par choix (d’ailleurs, merci pour ta remarque sur la façon les femmes qui ne veulent pas d’enfants sont considérées) et comme je ne veux pas d’enfants, je ne me souciais égoïstement pas de la planète que nous allions léguer aux prochaines générations. Comme une idiote, je n’avais pas pensé que j’aurais peut-être un jour des neveux et nièces Puis mon neveu est arrivé et j’ai réalisé que je n’avais pas envie que lui ou ses potentiels futurs enfants grandissent dans un monde presque invivable parce que nous aurions refusé d’agir quand nous le pouvions encore. C’est à ce moment-là que j’ai compris que si nous attendions que les gouvernements et les entreprises se bougent, nous risquions d’attendre longtemps et que c’étaient à nous, habitants de la Terre, d’y mettre chacun un peu du nôtre.

    Cependant, à la question « doit-on revenir en arrière ? », je réponds non. C’est d’ailleurs là mon problème, depuis que j’ai découvert la slow cosmétique et que je m’intéresse à la démarche minimaliste/zéro déchet, je suis parfois en conflit avec moi-même parce que je ne veux pas régresser. D’où mon refus d’utiliser des choses comme des cotons ou des serviettes hygiéniques lavables, par exemple – surtout que dans le cas de la serviette, ce serait pour moi une régression de la condition de la femme (oui je suis une de ces féministes qui considèrent que le combat doit s’effectuer même dans les détails). D’autant plus qu’il y a encore de nombreux endroits dans le monde où les adolescentes et les femmes n’ont pas accès à des produits hygiéniques, doivent donc rester chez elles lorsqu’elles ont leurs règles et sont pénalisées (elles ratent l’école ou le travail) et stigmatisées pour cela.

    Je ne pense pas qu’on doive faire comme avant, parce qu’en vrai, avant ce n’était pas si bien que ça et ce n’était certes pas mieux, surtout pour les femmes. On ne doit pas revenir en arrière mais juste apprendre à faire autrement avec toutes les technologies et les ressources dont nous avons la chance de disposer de nos jours 🙂

    J'aime

    1. slowandcute

      C’est exactement ça 🙂 J’adore tes commentaires! Tu y mets vraiment ton coeur… C’est très stimulant et c’est pour cela que je fais un blog c’est bien pour pouvoir échanger avec autrui! Pour le stérilet au cuivre (tu en parles sous l’autre article), je n’ai pas trouvé de meilleurs solutions 😦 Et du coup, pour les protections, je te rejoins j’ai arrêté la cup ou je m’en sers en cas de « je peux pas du tout faire autrement ». Sinon c’est flux instinctif libre avec protection réutilisable au cas où 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s